C’est la fin pour Blunt Talk. La série de Jonathan Ames arrive au bout de sa commande d’origine et Starz a décidé de ne pas lui donner une suite. Il n’y aura donc pas de saison 3 l’année prochaine.

Cette annulation n’arrive pas spécialement comme une surprise. En fait, il est fort probable que, si Starz n’avait pas commandé les deux saisons d’un coup, la série n’aurait pas dépassé la première. En tout cas, les audiences n’étaient pas satisfaisantes du tout. Le series finale diffusé le 11 décembre dernier marque un plus bas historique pour le show avec seulement 77 000 téléspectateurs en Live+SD.

Puisqu’il est fort probable que vous ne soyez pas familier avec cette série, rappelons que Blunt Talk se centre sur Walter Blunt (Patrick Stewart), un anglais qui est bien motivé à conquérir la télévision américaine. Animateur d’un talk-show sur une chaine câblée, il s’est donné pour mission de partager sa sagesse avec le peuple américain par le biais des interviews qu’il mène. Ses intentions sont bonnes, mais les décisions qu’il prend à l’antenne et dans les coulisses ne sont pas très avisées. Blunt est clairement excessif, ce qui lui causera des soucis avec les autorités. Il a heureusement son majordome anglais alcoolique et totalement dévoué (Adrian Scarborough) pour le soutenir dans chacune de ses mauvaises décisions.

Le casting rassemblait également Jacki Weaver, Dolly Wells, Timm Sharp, Mary Holland et Karan Soni.

Au total, Blunt Talk se compose donc de 20 épisodes. Rappelons que la série était proposée en duo avec Ash Vs Evil Dead qui se poursuit.