La télévision n’est pas encore centenaire, mais elle a déjà perdu bon nombre de ses premières figures marquantes. Avec Martin Landau, c’est une de plus qui s’en va. L’acteur est en effet décédé ce week-end à l’âge de 89 ans.

Même s’il fit ses débuts sur le petit écran dans un épisode de The Goldbergs en 1953 et enchaina avec des apparitions dans Maverick, Rawhide et autres westerns ou anthologies — dont la célèbre Playhouse 90 —, Martin Landau se fit vraiment remarquer dans le classique La Mort aux trousses d’Alfred Hitchcock en 1959. Il y jouait l’homme de main de l’espion Phillip Vandamm (James Mason). Cela l’imposa dans le rôle du méchant de service qui lui colla à la peau durant toute la première partie de sa carrière.

Naturellement, cela changea quand il se mit à incarner le caméléon Rollin Hand dans Mission Impossible, de 1966 à 69. Il ne resta que trois saisons avec sa femme, Barbara Bain (qui jouait Cinnamon Carter), mais sa performance lui permit de laisser une trace indélébile sur le petit écran et lui offrit de nouvelles opportunités pour la suite de sa carrière.

Ainsi, on le retrouva quelques années plus tard, toujours avec Bain, à la tête de sa propre série, la célèbre Cosmos 1999. Elle ne dura que deux saisons et s’était terminée en 1975. Martin Landau mit alors du temps avant de rebondir véritablement. À ce stade, il avait peut-être à son actif deux rôles notables sur le petit écran, mais il était aussi apparu dans plusieurs dizaines de séries et dans de nombreux longs-métrages.

C’est d’ailleurs sur le grand écran que l’acteur finit par être de nouveau reconnu pour son talent. Tout d’abord avec dans Tucker: The Man and His Dream de Francis Ford Coppola en 1988 qui lui valut une nomination aux Oscars, puis une autre l’année suivante grâce à son rôle dans Crimes et Délits de Woody Allen. Il finit par décrocher son oscar pour son interprétation de Bela Lugosi dans l’excellent Ed Wood de Tim Burton en 1994. Il était désormais loin de sa carrière de cartooniste qu’il débuta en 1945 à l’âge de 17 ans, et plus proche de celle de Jack Nicholson qui avait été un de ses élèves quand il donnait des cours à l’Actors Sudio.

À ce stade, sa carrière se déroule principalement au cinéma. D’ailleurs, 4 années plus tard, on retrouvera Martin Landau dans le premier film The X-Files. C’est en 2004 qu’il fit son véritable retour vers les séries TV, apparaissant dans FBI: Portés Disparus avant d’enchainer sur la courte The Evidence ou encore Entourage.

Ces dernières années, il continuait à travailler, principalement au cinéma, retrouvant Tim Burton sur Frankenweenie et reprenant son rôle dans le film Entourage. Cette année, il a d’ailleurs été la tête d’affiche de The Last Poker Game, un film indépendant de Howard L. Weiner, et tourna Nate & Al, un road trip avec Josh Peck qui devrait sortir l’année prochaine.

Martin Landau a eu une carrière bien remplie, pleine de performances mémorables. Il laisse derrière lui deux filles, Susie Landau Finch et Juliet Landau, et une petite fille.