Après un début d’année 2017 en Suède avec la saison 2 de L’Héritage empoisonnée, Arte revient en France pour la mini-série Héroïnes qui se présente comme une chronique sociale inspirée par l’approche britannique du genre, dont le classique The Full Monty.

L’histoire prend place à Saint-Charles, entre champs de colza, grands ensembles et rues pavillonnaires, la crise n’épargne personne. Véritable aubaine pour le Parti national (PN), qui promeut son programme anti-immigrés à coup de revendications sociales, l’usine locale de lingerie vient de fermer.

La pulpeuse Nathalie, qui venait de persuader la marque de commercialiser les modèles qu’elle avait conçus, ainsi que sa copine Selma et son mari, qui attendent leur troisième enfant, se retrouvent sur le carreau. Pour lutter contre la déprime, avec leur fidèle amie Céline et Michel, l’ancien délégué CGT de l’usine, elles organisent dans les locaux des combats de catch féminin le vendredi soir.

Mais Selma a caché à ses copines son engagement au PN. Céline, elle, dissimule les fêlures de sa morne vie conjugale. À l’autre bout de la ville, une autre femme vit avec un secret : Agathe, femme de ménage à Paris et galérienne des transports, se transforme sur le ring en Diabolica, dans l’espoir de remporter le tournoi de catch et sa cagnotte.

La distribution de la série Héroïnes rassemble Romane Bohringer (Céline Petit), Marie Denarnaud (Nathalie Blanc), Naidra Ayadi (Selma Zerktouni), Marie-Sohna Condé (Agathe Konaté), Clément Bresson (Michel Dubin), Nicolas Grandhomme (Pierre Petit), Léa Léviant (Juliette Petit), Camille Loubens (Marius Petit), Stephan Wojtowicz (Georges Dubin), Alassane Diong (Silver Konaté), Youssef Hajdi (Amine Zerktouni), Steve Tran (Ludo), Christophe Grégoire (Bernard), Driss Ramdi (Malik), Benjamin Siksou (Nicolas) et Nathalie Corré (Brigitte Sorante)

Scénarisés par Audrey Estrougo, les 3 épisodes qui composent Héroïnes sont diffusés ce jeudi 16 février sur Arte à partir de 20h50.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire