Durham County - Daddy Hurt Mommy? (2.04)

Mike Sweeney et son collègue ouvrent une enquête touchant le Dr. Verrity et son mari, pour déterminer ce qui s’est réellement passé. L’affaire les pousse à devoir rouvrir le dossier sur la mort de leur fille. Sadie demande à Ray Jr. de parler à son père et de le questionner, alors que ce dernier a des nouvelles de sa mère.

On ne piétine pas autant que l’épisode précédent, mais on sent une certaine volonté à contenir les informations, pour maintenir le mystère, autour du passé de Mike, et du Dr. Verrity, qui empêche réellement l’exploitation du potentiel de l’épisode, et presque, au fond, de la saison.

Ainsi, Mike et son coéquipier travaillent sur l’affaire touchant Pen Verrity, qui est meurtri de bleus et dont elle incombe la faute à son mari. Sans trop de surprise, cela a des répercussions, et la possible pense alors exhumer le corps de leur fille, morte noyée. Seulement, elle s’oppose violemment à cela. Verrity est totalement instable, et chacune de ses nouvelles manipulations est plutôt impressionnante. S’il est assez bluffant de l’observer et qu’il est difficile de déterminer si c’est une psychopathe ou si elle a totalement perdue la tête, c’est exaspérant que Sweeney reste borné sur sa position. Il est bien entendu attaché à elle, mais on pourrait croire que les évènements de la saison 1 auraient eu plus de répercussions sur sa façon d’appréhender son travail. Surtout quand son partenaire pense tout de suite que c’est elle, et non le mari, qui est responsable. Bon, il faut reconnaître ici qu’il occupe cette position avant tout pour créer une opposition avec Sweeney, car Verrity aidant quand même la police via son statut de psychiatre, il est un peu étonnant de voir qu’elle obtient si peu de soutien de la part de personnes qu’elle côtoie.

Pendant ce temps, Sadie cherche toujours à découvrir ce qui est arrivée à cette femme que Ray lui a révélé avoir tué, et qui inexorablement lié au passé de son père. Là aussi, on maintient assez bien le mystère (et cela, depuis très longtemps), et pour le coup, c’est tout aussi frustrant, car il est clair que l’on ne veut rien nous dire pour le moment.

Par contre, cela donne l’occasion de voir Ray Jr. et s’il faut bien reconnaître que Sadie a un comportement plus qu’abusif avec lui – elle l’utilise tout simplement – ce dernier aura le droit à quelques scènes permettant de montrer ce qu’est devenue sa mère, en plus du fait qu’il rend visite à son père. Il est presque dommage que cette voie ne soit pas plus exploitée, Ray Jr. se révèle bien plus intéressant à suivre que Sadie, surtout que les conséquences sur sa vie ont été tout aussi importante.

Un épisode qui se révèle avare en informations, et il est assez facile de deviner que les deux prochains risquent de moins l’être.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire