Mike Sweeney doit faire équipe avec Ivan Sujic, un ex-militaire, pour trouver les responsables d’un double meurtre particulièrement horrible. Sadie sera bientôt diplômée de l’école de police et est envoyée sur le terrain afin de surveiller les lieux où les victimes circulaient de la drogue.

Durham County revient pour une troisième et dernière saison (un téléfilm est en développement pour faire suite). Le temps a passé depuis la fin de la précédente et les choses ont plutôt bien tourné pour les Sweeney. Mike est désormais à la tête du commissariat et Audrey est sur le point d’accoucher de leur troisième enfant. Le couple est heureux comme jamais, ce qui n’est pas peu dire quand on voit par où ils sont passés.

Le fait est que, connaissant la série, on sait que ce bonheur risque d’être troublé d’ici peu. Cela dit, de ce côté-là, cet épisode de reprise va rester léger du côté de Mike – selon les standards Durham County. Il faut dire que l’accent est principalement mis sur la mise en place, tout particulièrement autour d’Ivan, le partenaire de Mike sur l’affaire de la saison. Cette dernière tourne autour d’un double meurtre d’une violence incroyable, et l’horreur qui s’en dégage semble poser les premières pierres de ce qui conduira la saison dans une direction des plus sombres. La créatrice du show dit d’ailleurs que cette troisième fournée sera encore plus sombre que les précédentes, ce qui parait un peu difficile, mais Durham County excelle dans ce registre, on peut donc espérer que cela ne deviendra pas gratuit dans un souci de surenchère.

Quoi qu’il en soit, l’enquête n’est pas vraiment ce qui pose les bases de cet épisode, car il ouvre sur un meurtre, celui de Katya par Ivan, son mari.

Ivan est un homme troublé – et c’est peu dire. Voir se dessiner les fondations d’une amitié avec Mike laisse présager un face à face difficile quand la vérité éclatera. Mais, pour le moment, Ivan est plus utilisé pour instiguer les notes les plus troubles qui vont commencer furtivement à entacher le bonheur très affiché des Sweeney. Ces derniers seront probablement des dommages collatéraux dans ce qui s’annonce être une chute intense et violente pour Ivan.

À côté de ça, nous retrouvons Sadie. Elle est sur le point de devenir policière et elle vit désormais avec Ray Jr., cachant à son père qu’elle est enceinte. Mais Sadie a elle aussi sa part d’ombre, car elle vit dans la peur du retour de Ray. Le fantôme de ce dernier est ainsi fortement présent et cela instigue une sensation de crainte qui englobe les protagonistes.

Homelands joue donc avec les éléments dramatiques habituels de la série, tout en bâtissant une nouvelle histoire qui semble se détacher des précédentes saisons, bien qu’elle possède une tonalité qui n’en est pas éloignée. En tout cas, cette introduction est assez bien exécutée et les bases qui sont posées apparaissent assez solides pour laisser aux personnages la place pour déraper et se relever. La tension commence d’ailleurs à se faire sentir à la fin de l’épisode, laissant présager une rapide dérive, comme Durham County sait si bien le faire.