Flashpoint - Backwards Day (2.03)

Depuis huit ans, Emma et son mari essaient d’avoir un enfant, mais devant la baisse de motivation de son mari, Emma pense qu’il l’a trompe. Cela va la conduire à prendre une femme en otage.

Après huit ans à essayer de tomber enceinte, Emma n’est pas encore démotivée, malgré les difficultés financières et psychologiques. Son mari, par contre, est fatigué. Suite à une dispute, cette dernière soupçonne qu’il ait une liaison, après avoir lu un message douteux sur son portable. Décidée à découvrir la vérité, elle fait venir la femme en question chez elle, et la menace avec un couteau. L’inconnue aura le temps d’appeler les secours, et c’est alors au SRU d’intervenir.

À chaque épisode, Flashpoint semble décidé à nous prouver que, tranquillement, on place les pions, on fait évoluer les personnages, le tout soutenu par des scénarios intelligents. C’est assez subtil, mais la série réussit habilement à tenter des choses nouvelles, et le tout, très naturellement.

Alors que la relation entre Jules et Sam se révèle tout doucement, ce dernier se retrouve à jouer les négociateurs, soit à prendre une place plus souvent tenue par autrui que par lui-même, dernier venu dans l’équipe. Les derniers évènements qui ont eu lieu vont d’ailleurs pousser leur chef à envoyer Ed dans le camion, juste par précaution.

Les pions sont donc placés différemment alors que dans la maison, Emma ne tient en respect la femme qu’à l’aide d’un couteau. Temporairement, on se dit même qu’elle a perdu la tête, que l’inconnue est bien ce qu’elle dit. On nous dévoile petit à petit les relations entre les personnages, ce qui nous a réellement amenés à cette situation.

Sam parle avec Emma, du moins il essaie. Dans les dernières minutes, il va falloir prendre une décision. Intervenir – le champ étant libre – ou tenter une dernière fois la négociation. La décision peut tout changer, offrir une conclusion différente, et c’est une conclusion logique, ni triste, ni joyeuse, qui nous est offerte. L’opposition qui nait entre Jules et Sam sur ce qu’il fallait faire est censée, et il est encore plus appréciable que les deux agissent en adultes et que cela n’altère en rien leur relation personnelle.

Flashpoint continue son petit bout de chemin, offrant des intrigues bien construites, et continuant en parallèle à développer ses personnages, le tout sans que l’un ne pâtisse de l’autre.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire