Flashpoint – Exit Wounds (2.13 - fin de saison)

Derek rentre chez lui et trouve son frère Matty blessé. Il l’emmène à l’hôpital, mais ils sont rattrapés par les membres d’un gang responsable de la blessure. Team One intervient après que cela ait dégénéré en fusillade.

Pour conclure la saison, Flashpoint retourne à l’hôpital, mais cette fois c’est une affaire de gang qui les y amène. Comme souvent, on suit une personne victime des circonstances, en l’occurrence, Derek. Ce dernier veut protéger son frère et éviter que les services sociaux le lui enlèvent. Malheureusement, le petit Matty va être témoin d’un meurtre et est donc gênant pour le tueur.

Le truc, c’est que Derek n’est pas un débutant dans le maniement des armes, car il faisait partie d’un gang lui aussi, avant de retourner dans le droit chemin. Une chasse s’ouvre alors dans l’hôpital et quand l’équipe de Parker arrive, il y a déjà des blessés.

L’environnement fermé et les multiples participants vont permettre à l’action d’être assez dynamique, on suit tous les protagonistes en changeant de point de vu régulièrement, ce qui aide beaucoup. Le point faible de l’intrigue est la manière très didactique qui est adoptée pour nous parler des gangs. Cela sonne parfois presque hors contexte.

Passé ça, l’épisode mise majoritairement sur l’action et le suspens, sans pour autant oublier l’aspect psychologique – principalement utilisé pour justifier les comportements de Derek et Matty. Tous les membres de l’équipe trouvent une place à prendre, Jules en profitant même pour évoquer sa convalescence, ce qui ramène sur le devant sa relation avec Sam. Une partie jusqu’ici assez bien gérée, en particulier depuis que les scénaristes ont clairement décidé de ne parler plus que de manière ponctuelle de la vie privée des personnages.

La façon dont est produite Flashpoint laisse croire que cet épisode n’a pas été pensé comme un season finale, ce qui explique vraisemblablement son aspect presque standard pour la série. Cela n’enlève rien aux qualités de l’intrigue.