Flashpoint - The Fortress (2.06)

Le SRU se retrouve à intervenir quand une prise d’otage a lieu dans une maison, mais sur place, la situation est différente de ce à quoi ils s’attendaient.

On continue sur la lancée, avec un épisode assez intensif, et cette fois-ci, nous avons affaire à des preneurs d’otages qui n’ont pas froid aux yeux, prêts à agir, et donc dangereux.

Irina s’occupe donc de deux enfants, dans une famille aisée. Mais, on découvre vite qu’elle n’est pas là pour réellement travailler, mais offrir l’opportunité à d’autres hommes de voler, pour qu’elle puisse aussi toucher sa part, et retrouver son fils, en Russie avec sa grand-mère. Seulement, si Irina a changé d’avis, si elle s’est attachée aux enfants, Misha, le leader ne voit pas les choses ainsi. Il perd le contrôle de la situation quand les enfants rentrent plus tôt chez eux et qu’un homme soupçonneux appelle la police.

Nous voici donc avec une prise d’otage où les enjeux sont assez forts. C’est toujours le cas, mais dès le début, on a connaissance de la mentalité de Misha, et qu’il agira s’il n’obtient pas ce qu’il veut. Ce qu’il va faire. Une fois encore, la série prouve ainsi sa capacité à offrir des histoires réalistes, sortant des schémas conventionnels et pouvant surprendre. Ainsi, nous sommes tenus en haleine tout du long, avec le Sergent Parker tentant d’ouvrir un dialogue que le preneur d’otage ne veut pas. Ce que ce dernier désire, c’est obtenir ce qu’il veut. Il n’est pas question de négociations, juste d’obéissance. C’est donc à travers Irina que se fera le dialogue, déchiré entre ses « amis », qu’elle a fait entrer dans la maison, et les enfants, qu’elle aime réellement. Pour elle, les choses ne devaient pas se passer ainsi, elle souhaitait même tout arrêter avant de commencer. Malgré cela, il n’y a pas de jeu d’héroïsme, ou autre moment héroïque. On comprend donc aisément les réactions d’Irina autant que celle de Misha, leader convaincu, décidé à aller jusqu’au bout.

On ne change donc rien aux habitudes, et nous avons encore le droit à un très bon épisode de Flashpoint.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire