They kiss again/It started with a kiss 2 - Episode 12

Xiang Qin va être diplômé, et après ses études, va effectuer ses premiers pas en tant qu’élève infirmière. Seulement, elle va se retrouver avec une patiente infernale.

Un épisode principalement concentré sur Xiang Qin et le monde infirmier. Ne connaissant pas trop le milieu médical taïwanais, il est difficile de savoir si les études, et la pratique donnent une vision réaliste de la fonction d’infirmière là-bas. En tout cas, elle ne colle pas à celle de chez nous, c’est une évidence.

Partout dans le monde, une infirmière règne, il s’agit de Florence Nightingale, la pionnière dans les soins infirmiers. Xiang Qin, après avoir repassé son examen, apprend qu’il va y avoir une cérémonie, où elle se retrouve à devoir mémoriser un texte.
Mais avant ça, Gan Gan se voit refuser l’opportunité de réciter le fameux serment, car il est un homme. Ainsi, il n’a pas le droit de monter sur scène et qu’on lui mette le chapeau sur la tête, cérémonie témoignant que vous êtes infirmier.
Il est intéressant de découvrir la véritable implication de Gan Gan pour le métier. On connaissait celle de Qi Tai et Zhi Yi, maintenant, on expose enfin le but de Gan Gan, qui y croit vraiment. Cela a déjà été évoqué, mais au vu de la frivolité du personnage, il était parfois difficile de s’en rendre compte. Le fait d’utiliser cela, et de montrer la place de l’homme dans la profession donne un mélange sympathique, assez tendre.
Pour Xiang Qin, tout ce qu’elle veut c’est que Zhi Shu vienne, seulement ce dernier ne peut pas, car il est pris. Il va quand même se montrer, mais en retard. Cela sera suffisant pour la jeune fille, et pour l’occasion, c’est une véritable scène entre deux amoureux à laquelle on assiste. Le couple est véritablement touchant quand ils sont ensemble, dans ce type de moment.

La suite sera le début sur le terrain pour le groupe. Si Qi Tai se retrouve avec une jolie jeune fille, pour les autres, c’est beaucoup plus difficile. Et la patiente la plus impossible est celle dont va devoir s’occuper Xiang Qin pendant les deux semaines à venir. S’il en ressort de vrais moments comiques, la situation devient vite lassante, et on tourne vite en rond. On comprend donc vite les sentiments de Xiang Qin, qui est fatigué et exaspéré, mais qui continue quand même à faire son travail.
La patiente, qui a plus de 70 ans, a d’ailleurs le béguin pour Zhi Shu !

La fin des cours se fait sur une ambiance mélancolique, tandis que les débuts dans le métier durent bien trop longtemps, et qu’on s’attend à ce qu’il se passe un évènement, qui n’arrivera à l’évidence que dans le prochain épisode.

avatarUn article de .
CaroleC
1 commentaire