Carl utilise son image médiatique pour tenter de déstabiliser la police en proférant des accusations de corruptions. D’un autre côté, son rival Mick Gatto est sur la défensive. Les deux souhaitent mettre fin à la guerre, mais l’assassinat de Graham « Munster » Kinniburgh va mettre le feu aux poudres.

Ces derniers épisodes, la série a trouvé un certain rythme de croisière qui lui a permis de se stabiliser à un niveau qualitatif plutôt correct. Le visionnage est bien plus agréable, les scénarii sont plus équilibrés, bref, il n’y a pas vraiment de reproche à faire sur certains points.

Ce qui est dommage, par contre, c’est la manie de se concentrer sur un gars en particulier à chaque épisode. Ce coup-ci, c’est Mick Gatto, lui qui a toujours été en retrait, on le retrouve au premier plan, nouvel ennemi de Carl. L’intérêt du personnage est sa relation avec Benji, et tout ce qui est marquant dans cet épisode en découle.

The Munster se fait tuer, lui qui n’a pas vraiment eu l’occasion d’être mis en avant, mais que l’on voyait depuis le commencement de la série. Sa position n’a jamais vraiment été très claire, mais on voyait où il se situait. Sa mort est, en quelque sorte, une surprise, car il n’avait pas l’air d’être franchement menaçant. Mais bon, on ne va pas réécrire l’Histoire.

L’autre surprise, encore plus grosse, c’est, en fin d’épisode, Mick qui tue Benji. Même si ce qui s’est passé n’est pas très clair, on se doute que Benji n’aurait jamais essayé de tuer celui qui était une figure paternelle pour lui, tout comme il n’a pas été le tueur de Munster. Mick a certainement pris les devants et s’est plus ou moins assurer une sortie. Maintenant, on ne serait pas franchement étonné de voir Lewis venir venger son ami, d’ailleurs, j’ai cru jusqu’à la fin qu’il allait débarquer et liquider Mick dans sa piscine.

L’avantage de ne pas connaître la véritable histoire de la guerre des gangs de Melbourne, c’est justement ce petit suspens qui n’aurait pas lieu d’être dans le cas contraire. Difficile donc, d’imaginer comment les Australiens perçoivent la série.

Bref, l’épisode se conclut sur un petit teasing en voix off, la fin de Carl Williams est proche. La mort de Benji est le début de la chute, après tout, il ne reste que deux épisodes.