Underbelly – Wise Monkeys (1.07)
Carl Williams finit en prison, laissant sa femme Roberta, enceinte, seule avec leur fille. Benji va la protéger comme il peut durant cette difficile période. Une jeune avocate va tomber sous le charme de Lewis Caine, tueur pour la famille Carlton. Danielle McGuire, seule depuis la mort de Mark Moran, est courtisée par deux gangsters qui la couvrent de cadeaux.

Un épisode thématique qui est censé nous intéresser aux femmes de gangsters, elles qui n’ont pas de rôle dans le crime organisé, mais qui doivent trouver leur place. Une thématique comme une autre, surement placée à ce moment où l’Histoire n’est pas très mouvementée. Le problème c’est que rapidement, l’ennui s’installe. La réalisation particulièrement mauvaise finit par donner à certaines scènes des apparences de séries Z.

On a donc 3 femmes, une mariée à un criminel en prison, une maitresse de gangster et une avocate. On connaît bien Roberta Williams, son caractère et surtout, son langage imagé. De ce fait, il est surprenant qu’elle n’ait pas plus à faire dans cet épisode. Son influence sur Benji va par contre se révéler un peu plus cruciale pour la conclusion de l’épisode – comprendre : le mort de l’épisode. Un mort sans intérêt, mais c’est le rituel de la série. La finalité de tout ça se révèle avec la police, peu présente durant l’épisode, qui va enfin apprendre l’identité du tueur de la mafia.

Pour l’avocate, son histoire avec Lewis Caine est d’une platitude exaspérante. Peut-être que cela aura une importance pour la suite, mais pour le moment, ni elle, ni Lewis n’ont fait plus que de la figuration.

On finit par Danielle McGuire qui était donc la maitresse de Mark Moran. Vu son physique, elle est convoitée par deux criminels aux styles assez différents, mais qui veulent la même chose : avoir la belle à leur bras, enfin, disons plutôt, dans leur lit. Danielle n’avait pas vraiment eu l’occasion, avant cet épisode, de s’imposer, on découvre donc une femme qui aime l’argent et le clinquant, et qui manipule les hommes pour l’obtenir. Bien entendu, tout n’est pas rose pour elle, ses prétendants ne sont pas tous des gentlemen, et elle doit en payer le prix.

Des histoires de coucheries et de fascination malsaine pour les bad guys, qui ne se révèlent donc pas franchement intéressantes. On peut espérer que les évènements de cet épisode auront un petit impact pour la suite des évènements.