Underbelly : A Tale of Two Cities – Stranded (2.06)

Terry est arrêté à cause d’une fête un peu trop bruyante. Il se fait alors extrader vers la Nouvelle-Zélande. Pendant qu’il est au loin, Allison fait marcher l’affaire, tandis que la police pousse les Wilson à donner le maximum d’informations qu’ils peuvent.

La drogue est vraiment un business compliqué, en particulier dans les 70’s en Australie. Il faut avoir des gens de confiance, et c’est ce que Terry Clark croyait posséder. Mais voilà que tout le monde se met à consommer les narcotiques qu’ils importent. Résultat : des maillons faibles apparaissent. Certes, ils craignent tous leur boss et ont bien raison, mais cela ne sera pas suffisant.

Avec la preview qui concluait l’épisode précédent, on pouvait s’attendre à du remue-ménage dans l’opération de Clark. C’est exactement ce que l’on a. On revient donc au cœur de l’histoire de la saison, après s’être intéressé aux frères Kane.

Terry a vraiment gagné en charisme au fur et à mesure et on saisit assez aisément, maintenant, la peur qu’il inspire. Matt Newton réussit a réellement appuyer le côté imprévisible de son personnage, mais on commence à comprendre comment ce dernier fonctionne et l’on ne peut pas vraiment être surpris par la fin réservée aux Wilson. Malgré ça, il faut reconnaitre que le suspens est entretenu jusqu’au bout, surtout après ce qui s’est déroulé au début de l’épisode.

Le temps passe, on ne s’en rend pas forcément compte, mais Allison est là depuis un moment maintenant. Maria l’a prévenu, mais il est probable qu’elle ne le voit pas venir, seulement, quand l’avocate fait sa première apparition, on sent que le vent tourne pour la belle blonde et que, bien qu’elle soit fidèle et efficace dans les affaires, il se pourrait bien qu’elle ne soit plus la numéro 1 pour Terry. Cela finira par se confirmer et on peut donc attendre du mouvement dans le prochain épisode.

On s’approche de la mi-saison et contrairement à la précédente, beaucoup de personnages sont visiblement là pour durer. Il y a quand même une impression de bouleversement en devenir. La police se fait de plus en plus présente et les problèmes n’arrêtent pas de s’enchainer pour Terry. Il est donc probable que l’on passe prochainement un cap et que l’histoire entame un virage sérieux. En attendant, cet épisode montre une certaine constance au niveau de la qualité de la saison. Certes, il y a quelques longueurs, mais même les personnages qui sont « condamnés », je dirais, bénéficient d’un développement qui rend leurs disparitions importantes. Ceci est un plus non négligeable, car l’intrigue est ainsi devenue plus prenante. La suite se fait dès lors attendre.