Merlin -  Beauty and the Beast - Part 1 (2.05)

Lady Carina et son servant trouvent refuge à Camelot. Uther se lie à la jeune femme, malgré les avertissements de Gaius. En effet, Merlin a découvert que derrière la belle Carina se cachait en vérité un troll.

Merlin nous offre une histoire en deux parties aux allures peu prometteuses, utilisant quelques vieux codes de la fantasy, avec une créature magique se déguisant pour prendre le contrôle de Camelot.

Le point de départ – et la preview – n’annonçait pas vraiment du bon, malgré la présence de Sarah Parish dans la peau de Lady Carina et sous le maquillage du troll. La comédie va pas mal contrebalancer les facilités scénaristiques de l’épisode, en même temps que ce dernier a l’avantage de ne pas tourner autour du pot. Très rapidement, Merlin et Gaius découvrent le pot aux roses : derrière le doux visage de Lady Carina se dissimule un troll mal intentionné.

La dame est en train de séduire le roi Uther, qui pour l’occasion, doit sortir de sa petite routine. L’épisode réussit d’ailleurs à bien mettre en avant les quelques traits de caractère qui définissent parfaitement le roi de Camelot : son orgueil et sa façon de vivre dans le deni. Gaius a beau être à son service depuis des années, sans jamais l’avoir trahi, il ne lui fait toujours pas confiance. Cela a quand même le mérite de soulever quelques questions que l’ennemi arrivera à détourner jusqu’à l’envoutement total du roi.

Le troll est épaulé dans sa tâche pas son servant personnel aux oreilles décollées : Jonas (Adam Godley) devient pour le coup l’opposant direct de Merlin dans cet épisode, ce dernier se rendant vite compte de la menace qu’incarne le jeune magicien.

L’adversaire manque donc de finesse, et nous gratifie de quelques scènes peu ragoûtantes. Il n’empêche, il est suffisamment fort pour contrer Merlin, qui va avoir clairement du pain sur la planche pour aider Camelot et son roi à se débarrasser de Lady Carina

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire