Nimeuh est de retour pour accomplir ses maléfiques desseins contre Uther. Elle ramène des morts un chevalier pour le tuer. Arthur regarde ses combattants mourir et décide à son tour d’affronter le chevalier noir. Mais Uther se refuse à envoyer à la mort son fils, et craint que l’on découvre la vérité sur la naissance d’Arthur. Merlin cherche une arme pouvant tuer l’adversaire.

Après nous être arrêtés la semaine passée sur la future destinée d’Arthur – ou plutôt sa mort – nous continuons d’explorer la légende, et cette semaine, c’est la fameuse épée Excalibur qui est créée.

La formule est la même qu’à l’accoutumée. Un élément magique vient perturber l’ordre ambiant, voulant causer la mort d’Arthur, et c’est Merlin qui cherche à vaincre la magie par la magie. Cette fois-ci, par contre, c’est Uther qui intervient pour combattre l’ennemi. Ceci nous donne l’occasion d’explorer le passé du roi de Camelot, de ses liens avec Nimeuh à la naissance de son fils, Arthur. Cette dernière était donc ami avec Uther, mais il l’a tient responsable de la mort de sa femme, décédée en donnant naissance à son fils, qui a vu le jour grâce à la magie. C’est un secret que le roi partage seulement avec Gaius et qu’il tient à emporter dans la tombe. Les motifs sont quelque peu légers, dans le sens où ceux qui savent la vérité comme Nimeuh ne semblent pas décidés à utiliser cette information. Qu’importe, cela nous permet d’en savoir un peu plus sur les motivations d’Uther et sa haine envers la magie, qui est pour lui responsable de la mort de sa moitié, et qu’il aurait préféré ne pas avoir de fils plutôt que de perdre sa femme. Bien sûr, il est heureux d’avoir un fils, mais s’il avait su, il n’aurait pas pris la même décision.

Merlin va quant à lui chercher l’arme pouvant tuer le chevalier noir, et dès que l’épisode passe ce cap, le rythme en prend un coup, et les dialogues un peu aussi. Michelle Ryan, par ailleurs, ne sonne pas vraiment juste dans ces quelques scènes, n’aidant pas à donner du poids à ses confrontations avec le roi. Avec l’aide du Great Dragon, nous verrons naitre Excalibur dont le destin n’est d’être utilisé que par Arthur. Seulement, les plans de Merlin vont être contrariés par ceux d’Uther qui va alors prendre l’épée. Le prix à payer pour Merlin est de perdre la confiance du dragon et d’envoyer l’épée magique au fond du lac. Je me demande bien alors comment elle va se retrouver plantée dans la pierre… À moins que le choix soit fait d’éliminer définitivement du tableau Excalibur.

Un épisode qui possède de bonnes scènes d’actions, et un bon rythme, même s’il perd en consistance en progressant.