Merlin - The Fires Of Idirsholas (2.12)

Pour la première fois en 300, les feux d’Idirsholas sont allumés, annonçant le retour des 7 rois morts de Medhir, réveillé par Morgause, déterminée à mettre un terme au règne d’Uther.

Encore une fois, on veut mettre un terme au règne d’Uther Pendragon. Il faut dire le roi de Camelot a une tripotée d’ennemis, et Morgause ne se trouve pas en bas de liste question compétence. Elle y met donc les moyens en réveillant les rois de Medhir et utilisant la haine vivace de Morgana contre son père adoptif.

Camelot va être mis en péril quand ses occupants seront plongés dans le sommeil et que le château va être victime d’une attaque. Mais, entre les deux évènements, Arthur et Merlin sont partis enquêter, et se révèleront être le dernier bastion de défense, à côté d’une Morgana à moitié perdue et pour le coup, d’une passivité déconcertante.

Après avoir été mis de côté pendant une grande partie de la saison, Morgana reprend définitivement les devants, et cette fois-ci, il va y avoir du changement. Alors que la fin de saison dernière avait eu pour but de rapprocher Morgana et Uther, celle-ci est consacrée à tout l’inverse. La jeune sorcière voue une haine farouche à l’homme qui l’a élevé, et Morgause est décidée à exploiter ce sentiment. Se met alors sous nos yeux en place la naissance de l’opposition entre Merlin et Morgana, le premier devant trouver un moyen d’éliminer son amie pour sauver Camelot.

Dans ces débuts, The Fires Of Idirsholas joue encore sur les rouages de bases de la série, ce qui n’annonçait rien de prometteur, mais va par la suite offrir une tournure aux évènements donnant à l’épisode une consistance insoupçonnée. Ce dernier possède quelques petites notes d’humour permettant d’alléger un peu l’ambiance pesante instaurée dans l’épisode, la menace étant de taille. Merlin est une nouvelle fois forcé de demander de l’aide à The Great Dragon, mais il ne pourra plus passer outre sa promesse, et va devoir le libérer. Avant que cela ne se fasse, il faudra protéger le roi, et, avec Arthur, ils vont faire preuve d’une certaine débrouillardise. Entre une Morgana pas toujours éclairée et un Uther loin d’être malin, on pourrait se demander si le futur roi de Camelot a été élevé au même endroit, au vu de l’intelligence dont il peut faire preuve. Par contre, il faut le dire, en ce qui concerne les femmes, il n’est pas doué, et continue à mal interprété les actions de Morgana. Tant mieux et tant pis pour Merlin, qui réussit au détriment de son amitié pour la jeune femme à protéger la réputation de cette dernière, passant définitivement (du moins, on le suppose) du côté obscur de la force.

The Fires Of Idirsholas offre une donc une réelle progression autour de Morgana et Morgause, et, avec la libération du dragon, nous prépare à un final qui devrait être fort mouvementé.