Camelot accueille un tournoi de chevaliers. Arthur doit le remporter pour conserver son titre, mais le chevalier Valiant se présente comme un redoutable adversaire qui cache bien son jeu et sa magie.

Pour son second épisode, Merlin nous emmène dans un classique du genre médiéval : le tournoi de chevalier. Le magicien travaille maintenant en tant que servant d’Arthur après lui avoir sauvé la vie dans le précédent épisode. Cela le place au premier rang du tournoi. Chargé de s’occuper des sales besognes pour son prince, le voilà à découvrir de la magie là où il ne devrait pas y en avoir. Bien sûr, nous, spectateurs, nous savons toute la vérité sur le sujet, mais l’important ici ce que va faire Merlin pour sauver Arthur et gagner sa confiance.

La bonne surprise de l’épisode se trouve dans l’interprète de chevalier, et nouveau maitre de Merlin, le célèbre Arthur. Bradley James, dans le pilot, était apparu comme assez fade, mais va démontrer dans ce second épisode que même s’il n’a pas encore l’aura du roi légendaire, il ne manque pas de charisme. Le personnage sort de son rôle de prétentieux persécuteur des faibles pour devenir un honorable combattant prêt à mourir, car ce serait son destin. Bien entendu, ce n’est pas ça, car Merlin a comme mission de faire de lui un grand monarque.

Dans sa construction l’épisode est relativement bien pensé, maintenant un rythme assez soutenu d’un bout à l’autre, à l’exception d’un ralentissement avant la fin, histoire de faire monter la pression. L’écriture du personnage de Merlin surprend encore, car restant vraiment consistant avec la personnalité du personnage, et ce, malgré toutes les épreuves qu’il subit.

Malgré le sujet, il faut aussi noter que l’épisode n’est pas privé de moment comique, au contraire. Ces derniers sont certes parfois un peu gratuits, nous rappelant que la série s’adresse à un public assez jeune, mais ils ne viennent pas pour autant interférer avec les parties plus dramatiques de l’histoire.

Pour finir, une question me taraude : quel est le rôle de Morgana là-dedans ? On se doute qu’à un moment elle finira par devenir la célèbre Morgan Le Fay, mais il est difficile de savoir ce qui est prévu pour elle pour le moment. Certes, elle a une vision durant l’épisode qui pourrait nous laisser penser que sa destinée « magique » pourrait être développée au fur et à mesure, à moins que cela ne fût qu’un rêve et que j’extrapole un peu trop. Allez savoir.

Pour conclure, et revenir au sujet, ce second épisode de Merlin se révèle des plus divertissants et m’a bien plus enthousiasmé que le pilot qui fut déjà une bonne surprise. Mes craintes de voir ici un Robin Hood 2.0 s’évaporent de plus en plus, ce qui est plutôt encourageant.

Guest Star: Will Mellor as Valiant