Noël approche et Nathan, Curtis, Alisha, Simon, et Kelly ont repris des vies normales, tentant de vivre une vie normale, mais sans avenir. Quand un homme se propose d’acheter leurs pouvoirs, ils les vendent sans trop d’hésitations. Un prêtre achète des pouvoirs de son côté et se fait appeler Jésus.

Trois mois ont passé depuis la fin de la saison 2. Alisha et Curtis travaillent dans un bar, Kelly ramasse les ordures, Nathan vit toujours dans le centre communautaire et distribue des tracts habillés en Père Noël, tandis que Simon s’exerce pour devenir le super-héros qu’il sera.

Il semble que la révélation qu’Alisha a faite à Simon a survécu au voyage temporel, on peut alors supposer qu’ils ont revécu la scène à un moment durant les trois derniers mois. Quoi qu’il en soit, ils sont en couples, mais Simon n’a pas encore la capacité de toucher Alisha. Celle-ci va alors se tourner vers un homme mystérieux, joué par Matthew McNulty, qui va lui prendre son pouvoir. Rapidement, les autres vont aller le rencontrer à leur tour et monnayer les échanges.

Mais comme Simon le prédit, en abandonnant leurs pouvoirs, les misfits deviennent vulnérables et un ennemi peut apparaître pour les anéantir. Ce dernier sera Jésus, car c’est Noël et que Misfits ne pouvait pas passer à côté de l’opportunité de s’amuser avec la thématique. Dans cet esprit, Nathan va trouver l’âme sœur en la personne de Marnie (et non Marie, mais presque) qui est enceinte d’un bébé actuellement sans père. C’est l’amour au premier regard, mais le bon goût ne s’invite pas pour autant.

Cet épisode spécial de Noël va jouer avec quelques codes religieux, mélanger le tout avec le style bien particulier de la série, et cela nous donne une histoire avec des personnages douteux, une dose de drame, un humour à la limite du mauvais goût, et une pointe de chaleur humaine.

On peut dire que l’esprit de Noël en prend pour son grade, mais réussit à s’en sortir avec seulement quelques tâches (rien d’irréparable). Ça ne sera pas le cas des misfits qui vont devoir surmonter des imprévus pouvant changer pour toujours la série – ça dépendra de ce que Curtis va faire avec son pouvoir.

La fin reste alors ouverte pour permettre l’arrivée prochaine de la saison 3. En attendant, passer Noël avec Misfits est une expérience à part, comme on pouvait s’y attendre. L’intrigue est assez linéaire et sans le drame inévitable qui enclenche la fin de l’épisode, il n’y aurait pas vraiment de surprise. Cela dit, la série mise autant sur ses personnages que sur ses idées et on peut dire que l’on trouve un bon équilibre qui rend l’ensemble plutôt fluide garantissant le divertissement attendu.

On va donc rester dans l’expectative de la saison 3, en 2011. Celle-ci a désormais la voie toute grande ouverte pour emmener Nathan, Curtis, Alisha, Simon, et Kelly là où on ne les attend pas.