Nathan voit apparaitre quelqu’un qui lui annonce qu’il est son frère. Ils vont alors connecter sur le fait qu’ils détestent tous les deux leur père. Alisha va croiser le mystérieux homme masqué.

Après un season premiere qui était clairement là pour réintroduire l’univers et le présenter aux nouveaux spectateurs, nous enchainons sur un épisode qui va reprendre la forme la plus traditionnelle du show, se centrant en particulier sur un personnage.

C’est donc avec Nathan que l’on commence et c’est presque dommage, car il y a déjà eu beaucoup d’attention portée sur lui avec sa résurrection. Cela dit, son histoire va suivre une voie qui n’est pas inintéressante, reprenant sa relation plus que conflictuelle avec son père pour mieux l’explorer.

Tout commence avec l’arrivée de Jamie, un jeune qui prétend être le frère de Nathan. Bien entendu, ce dernier n’est pas au courant, mais ça ne va pas le déranger, il a toujours voulu avoir un frère. Le duo fraichement formé est plutôt homogène, Jamie est plus discret que Nathan, mais il a clairement été élevé dans un environnement social plus ou moins similaire. Ce qui les différencie le plus, c’est que l’un n’a pas connu son père et que l’autre a grandi en le détestant.

Avec Nathan, il n’est pas étonnant que leur aventure dérive rapidement dans une série d’ennuis qui trouvera son paroxysme lors d’une soirée qui va prendre une tournure étrange.

À la moitié de l’épisode, nous reconnectons donc avec tout le monde. La majorité des personnages étant peu utilisés, il était un peu nécessaire de ne pas trop les oublier. Ils vont à une soirée où la consommation de drogue va inverser les effets de leurs pouvoirs. Cela n’est pas anodin et se retrouve plutôt bien exploité, principalement du côté de Curtis qui nous offre une vision du futur assez brève, ses flashs étant intrigants, mais contiennent des informations qui dévoilent que la série va sans tarder emprunter une route moins balisée que dans ce second épisode.

C’est ainsi qu’un nouveau protagoniste est brièvement introduit, une jeune femme jouée par Ruth Negga que l’on va rapidement revoir.

En parallèle, le mystérieux homme masqué continue à agir et le groupe s’intéresse à lui d’un peu plus près, même si c’est, jusque-là, sans grande conviction – à part pour Simon.

Plus proche de ce que l’on est en droit d’attendre de la série – par rapport au précédent épisode –, cette histoire délivre des éléments intéressants pour l’intrigue générale de la série, mais c’est surtout pour Nathan que cela fonctionne bien, avec une sensibilité qui offre au personnage de montrer ce qui se cache derrière sa carapace. Ajoutons que la réalisation et les effets visuels retrouvent leur forme habituelle, ce qui rend le visionnage vraiment plus plaisant. Espérons donc que la suite suivra cela.