Nathan se fait violemment tué dans les vestiaires du centre social. Il pense que la coupable est Jessica, une jeune femme qui prépare une course pour une œuvre de charité et qui tombe sous le charme de Simon. Kelly aide le mystérieux Bruno qui est recherché par la police.

Misfits nous parle d’amour à sa façon cette semaine, mais tout débute par le meurtre de Nathan. Qui voudrait sa mort ? Trop de choix, il va alors falloir qu’il réfléchisse à la question, et c’est là que la jeune femme avec qui Simon commence à sortir se retrouve dans le rôle du suspect numéro 1.

Il y a certains évènements qui vont se produire, on nous l’a dit, il faut donc que l’on y arrive. Cet épisode va servir à en réaliser quelques-uns et on va ainsi résoudre cette affaire de costumes de superhéros. On aurait pu croire que la vision de Curtis se déroulait plus loin dans le futur, mais non. D’ailleurs, ce qu’il a vu se révèle relativement sans intérêt, tout comme le personnage depuis le début de la saison.

Ce n’est pas le cas d’Alisha qui a su passer de la jolie potiche au rôle de protagoniste majeur et auquel on a réellement eu l’opportunité de s’attacher. Elle sait ce que sera Simon, ce qu’il doit réaliser pour devenir l’homme qu’elle aime, et on la voit chercher à trouver une place dans sa vie, alors que lui ne comprend pas. Cela apporte une sensibilité qui se marie étrangement à la vulgarité latente imposée par Nathan qui, lui aussi, veut protéger Simon.

Quoi qu’il en soit, cette storyline délivre l’humour, le suspens, et l’émotion que l’on attendait, la résolution est par contre trop prévisible, mais ce n’est pas la conclusion qui comptait, mais ce que Simon et Alisha devaient traverser.

À côté de ça, Kelly vit une romance éclaire avec Bruno, un jeune homme bien gentil, mais qui possède un secret et qui est poursuivi par la police. Cette histoire sonne un peu trop comme une aventure que Nathan vécut en saison 1 et qui est même citée dans l’épisode. Cela n’est pas pour autant mauvais et le timing est assez bon pour se mélanger au reste et apporter de l’action.

Au final, ce cinquième épisode s’occupe de relier quelques points de l’histoire, montrant malheureusement que ce qui tourne autour de Curtis n’est pas aussi ambitieux qu’on aurait pu le penser. Cela dit, les intrigues développées avec les autres personnages ont le mérite d’être intéressantes et de posséder plus de nuances.