Mistresses - Series 2, Episode 1

Un an s’est écoulé pour Katie, Trudi, Siobhan et Jessica. La suspension de Katie touche à sa fin et elle peut enfin reprendre un travail ; Trudi est toujours avec Richard, mais le couple rencontre des difficultés financières ; Siobhan a mis au monde une petite Elsa, et alors qu’en surface, avec Hari, ils font croire au bonheur, la nuit, la jeune femme file en douce pour des nuits à l’hôtel en compagnie d’inconnus. Jessica va se marier avec Mark.

Voilà un an que nous avons quitté les Mistresses, et pour elles, comme pour nous, le temps a passé. Plus de drama, de tension et de nouveaux enjeux pour cette saison, les précédents ayant été tous résolus au bout des 6 épisodes qui composent la première saison.

Il faut donc tout remettre en place, pour chacune des 4 femmes. Les situations les plus simples à comprendre, et ne demandant pas trop d’étalage sont celles de Katie et Trudi. Dans le cas de la première, elle n’a pas exercé pendant un an, a fait abstinence dans sa vie privée, et repart de la case départ dans un hôpital, où son patron se trouve être son ancien amour de jeunesse. Mais surtout, un beau chirurgien lui court déjà après. Ici, on part derechef. Nous n’avons pas besoin d’une réelle mise en place, vu que finalement, nous arrivons au moment où la vie de Katie est quelque peu bousculée.

Celle de Trudi s’est construite paisiblement. Elle est toujours avec Richard, mais les deux rencontrent avant tout des problèmes d’emploi du temps et financiers. On parle déménagement, on parle mariage, on parle romance. La saison parait alors être orientée pour mettre le couple à l’épreuve. Des quatre femmes, Trudi était la plus éloignée du concept de mistress, et il semble qu’on risque encore de jouer avec cette ligne, car si nous avons réglé le problème du mari la saison dernière, peut être est ce celui de la femme de Richard qu’il va falloir résoudre cette saison ?

Plus compliqué et demande une mise en place plus longue, ce sont les situations de Siobhan et Jessica. C’est surtout sur cette dernière qu’on s’attardera un peu plus. Il faut dire que tout cela a des allures de drame forcé. À la fin de la première saison, Hari acceptait de se remettre avec elle, ainsi que d’élever le bébé. On reprend pour découvrir que la situation ne s’est pas améliorée, elle a d’une certaine façon empiré. Ils font chambre à part, et, en mal d’amour, Siobhan file la nuit pour rencontrer des inconnus à l’hôtel. Bien entendu, l’un d’eux va se révéler plus envahissant qu’elle ne s’y attendait.

Pour Jessica, c’est plus soft, plus bonheur, mais d’un autre côté, on ne voit pas trop quels vont être ses enjeux. Nous faisons donc la connaissance de Mark, l’homme qu’elle va épouser dans l’épisode. Ils sont jeunes, beaux, amoureux, et ayant le même esprit d’indépendance. The Perfect Match ou pas ? Voilà en gros le dilemme posé, qu’il va falloir certainement étoffer pour rendre le tout bien plus attrayant.

Les Mistresses font un retour en douceur. On met en place les situations et une partie des intrigues qui vont être développées. Cela traine quelque peu en longueur, et il manque quelques pointes d’humour qui auraient pu rendre l’épisode plus frais et léger.

avatarUn article de .
CaroleC
1 commentaire