Mistresses - Series 2, Episode 2

Siobhan est secouée de découvrir que son nouveau client se révèle être Tom, l’homme avec qui elle a eu une aventure d’un soir. Alors que Richard emménage chez Trudi, cette dernière tombe sur un relevé bancaire avec un virement important. Katie a peur de s’engager auprès de Dan, Jessica et Simon voient leur affaire être mise en péril.

Honneur à Siobhan, qui est donc devenue la mistress la plus glamour et tendancieuse de la série. Entre l’homme client nommé Tom qui souhaite remettre le couvert et Hari, le mari, qui veut enfin améliorer la situation entre eux, cela semble lui faire perdre la tête, et elle a clairement mis son bon sens au placard. Je suis encore assez sceptique quant à cette partie de l’histoire, qui s’oriente étrangement. Je ne sais trop quel est le but de tout cela, si ce n’est se diriger possiblement vers un divorce. Il est forcé qu’Hari finisse par arrêter de se voiler la face quant aux petites virées passées de sa femme (et à venir).

Je suis par contre déjà à moitié convaincue, que, quels que soient les petits secrets de Richard, ils ne sont pas aussi désarmant et scandaleux qu’on veut nous le laisser croire. Il ne peut pas être parfait, l’homme bon, généreux et attentif, mais j’ai dû mal à concevoir qu’il se soit transformé entre les deux saisons en pourriture sans nom. Peut-être que l’argent a un rapport avec sa femme ? Je sais, je fais une fixette, mais on ne sait strictement rien d’elle, et peut être est-elle partie avec un secret ou un gamin et qu’il lui file de l’argent depuis des années. Je vais arrêter d’extrapoler là, je crois que c’est préférable.

Autrement, pour ne pas changer, Katie les fait tous tomber, comme cela était prévisible. Alors, on joue tout l’épisode sur les doutes quant à sa relation avec Dan, et une fois qu’on a passé cette étape, il est temps d’instaurer le trio classique avec Jack qui fait enfin sa première tentative. Notez quand même qu’ils souhaitent tous payer 20 000 francs sans passer par la case départ (je n’ai pas joué au Monopoly depuis l’an 2000, eh oui).

On termine sur Jessica, Simon, Mark et Dominic. Que d’hommes dans la vie de Jessica, dont la jalousie est visible comme le nez au milieu du visage, et Mark bien trop confiant sur la question. À moins qu’il fricote réellement avec son assistante Carrie et qu’il préfère laisser sa nouvelle femme commettre elle aussi l’adultère. Open couple pour Jessica et Mark ?  C’est drôle, car au départ, j’ai cru que c’était le cas, mais apparemment non.

L’épisode permet donc de mettre en place un peu plus de mystères pour le développement, même si les intrigues apparaissent en grande part bien moins solides que celles de la saison passée à l’heure actuelle.