Mistresses - Series 2, Episode 6 (fin de saison)

Dan ayant vu Jack embrasser Katie, il s’apprête à partie à Sydney sans elle. Trudi, malgré sa relation avec Lucas, n’arrive pas à tirer un trait sur Richard. Siobhan cherche un moyen de se débarrasser de Tom. Jessica doit faire face à sa grossesse inattendue, alors qu’elle vient de se séparer de Mark.

Plus d’attentes pour ce dernier épisode, dans une saison où il a fallu revoir à la baisse nos exigences, déjà pas hautes, pour une série que l’on regarde inexplicablement, sans véritablement savoir ce qui nous attire. L’exemple même du guilty pleasure s’incarne parfaitement en Mistresses, car, malgré cette désastreuse saison 2, je suis convaincue que si saison 3 il y a, je serais là, incapable de comprendre pourquoi.

L’épisode se doit de mettre un terme aux intrigues – si on peut les qualifier ainsi – développées durant toute la saison. Mon regret est que même dans la fin, nos Mistresses n’auront même pas eu une scène ensemble, ces dernières ayant été bien absentes durant tout le long.

Chacune évolue donc dans son coin, et la conclusion pour toutes est d’une limpidité déconcertante. Ainsi, Siobhan va réussir à mettre un terme au chantage de Tom en utilisant les photos prises. À se demander pourquoi, quand il la menace de montrer les clichés à ses patrons, l’idée ne lui a pas traversé l’esprit. Quoiqu’il en soit, une épine en moins dans le pied, alors qu’on nous montre un Dominic toujours épris d’elle, et un Hari qui rend les armes, et Elsa, vu qu’il décide d’arrêter de fréquenter sa fille illégitime en même temps que sa femme. Au fond, il a raison, il vaut mieux mettre un terme à ses souffrances.

Pendant ce temps, Jessica veut avorter, mais n’avortera pas. Mark est ruiné et veut retourner avec sa femme et le futur enfant. Une simple déclaration d’amour nous résoudra cela. Je ne suis pas fan de la Jessica mariée, et encore moins de la Jessica future mère. Il nous reste Simon, son sourire, son charme, et son talent envers les enfants. Au fond, cet homme est presque parfait, quand on y réfléchit. Il devrait être bien plus présent.

Trudi, les gâteaux, les enfants et Richard. Forcément, le beau Lucas ne fera pas le poids face aux petites têtes blondes, à la fibre paternelle de Richard, et à l’amour qui existe encore. Prévisible, vous avez dit ? Mais,  non voyons… Totalement cousu de fil blanc serait plus exact.

Et Katie dans ce méli-mélo ? Katie aime Dan, et Dan aime Katie. Mais la mistress a eu une relation avec Jack, qui reste avec sa femme, avec qui il va avoir un bébé. Révélation dans le drame : Katie aime réellement Dan. Et Dan aime réellement Katie. Alors va-t-il rester en Angleterre pour elle ? Ils pourront toujours avoir une dernière nuit d’amour si ce n’est pas le cas…

La saison 2 de Mistresses s’achève sur un épisode dont on n’attendait plus rien, et qui remplit à peine ce cahier des charges. Et pourtant, je fus là jusqu’au bout. Qu’il y aurait eu un épisode la semaine suivante, que j’aurais aussi regardé. Au fond, c’est bien le charme de Mistresses : 4 femmes auxquelles on s’est, sans s’en rendre compte, attaché, et qu’on suit dans des aventures mélodramatiques presque toujours sans intérêt (pour cette saison). Un don que ne possèdent pas beaucoup de séries, finalement…