Primeval – Series 2 Episode 5
Une petite fille poursuit son chien dans une anomalie et se retrouve bloquée de l’autre côté, cernée par des monstres des sables. Leek a piraté le détecteur d’anomalies et devance Nick en envoyant une équipe sur place. Cette dernière va se faire décimer. Cutter et Stephen arrivent sur place et trouvent la petite fille. Le temps de retourner à l’anomalie, elle se referme.

Nick et Stephen commencent enfin à prendre conscience qu’il y a un traitre à l’A.R.C., seulement, il pense que c’est Lester. Voilà en gros l’avancer de l’épisode dans l’intrigue principale de la saison. Ce fut un peu long, mais les prochains épisodes s’annoncent principalement centrés là-dessus. En attendant, ils se retrouvent en plein désert, entourés par des scorpions géants qui se déplacent sous le sable. On reprend les classiques du genre « monstre du désert », sans trop d’innovation. On a même l’impression que la cohérence scientifique et historique n’est plus qu’anecdotique à ce point de l’histoire. La série commençait en donnant une certaine importance à l’origine des monstres, maintenant, on n’a plus l’impression qu’il faille justifier le fait même qu’ils aient vraiment existé ou non.

Autre petite nouveauté de l’épisode, Connor a regardé Stargate SG-1 et à construit son propre MALP (robot d’exploration). Il n’a pas fait que ça, vu qu’il se décide à larguer Caroline. Cette dernière ne va pas bien le prendre et décide de partir en prenant Rex. Le rôle qu’elle joue dans cette histoire semble, pour le moment, plus du niveau « prétexte » que réellement important. Pourquoi surveiller Connor et Abby ? Bref, le fait le plus marquant de Caroline est donc le kidnapping de la bestiole volante. Espérons que cela prenne un peu plus d’intérêt par la suite.

En attendant un peu plus de révélations, cet épisode se montre distrayant, principalement grâce à Taylor, la jeune fille perdue dans le désert. La brève apparition d’Helen et les manigances de Leek restent de l’ordre du détail.