Primeval – Series 2 Episode 6
Un mammouth apparaît au milieu d’une voie rapide, écrasant les voitures et provoquant la panique. Leek se décide à mettre en œuvre son plan, profitant d’une diversion créée inconsciemment par Nick, il va tenter d’éliminer Lester. Dans le but de révéler l’existence des anomalies au public, Stephen va accepter de se joindre à Helen.

Avant dernier épisode de la saison, il était grand temps de mettre les choses au clair. A la fin de l’épisode, la finalité de l’opération menée par Leek et Helen reste encore assez vague, mais tous les pions sont en place pour le final. La principale qualité de cet épisode est donc de mettre à jour toute cette histoire de conspiration, donnant, pour l’occasion, de quoi faire à Lester.

Comme l’année précédente, l’intrigue principale s’est développée tout au long de la saison, sauf que cette fois, ce n’est pas franchement des plus subtil. D’ailleurs, les enjeux des premiers épisodes semblent avoir été complètement dilués dans cette histoire de conspiration. Reverrons-nous un jour Claudia Brown ? Combien de saisons va-t-il falloir pour que l’origine des anomalies devienne un sujet digne d’intérêt ?

Sorti de ce genre de considération, l’épisode est assez rythmé et certaines scènes sont assez efficaces, notamment Lester Vs la chauve-souris du futur. Le reste est assez convenu et les rebondissements sont prévisibles. La séparation Nick/Stephen ne produit surement pas l’effet dramatique escompté, mais il faut dire que ce n’est pas écrit avec beaucoup de finesse, sans parler du fait que Stephen, il n’a jamais servi à grand-chose.

En conclusion, ce n’était pas un mauvais épisode, mais beaucoup trop de choses tournent comme on s’y attendait. Pas assez de surprises, pas assez de révélations et un peu trop de caricatures.