Rescue Me – Les héros du 11 septembre (2004-2011)

11 Sep 2011 à 8:52

Il y a de cela presque 4 jours, Rescue Me se concluait sur la chaine américaine FX. En France, cette fin arrivera peut-être un jour, mais la série semble être trop confidentielle dans nos contrées pour espérer une diffusion complète dans un avenir proche. Cela ne doit pas nous empêcher de jeter un regard en arrière sur les 7 saisons qui composent cette série bien à part.

Les américains ne sont généralement pas trop frileux quand il s’agit de revenir sur les traumatismes importants de leur histoire récente. Malgré ça, Rescue Me est la seule série à être réellement dédiée aux terribles évènements du 11 septembre 2001. Cela a plané sur le show d’un bout à l’autre, car comme Lou le rappelle dans l’un des derniers épisodes, ceux qui ne sont pas sortis des tours ce jour-là ne sont pas les uniques victimes. La différence est que Tommy Gavin, Lou et les autres, ils ont continué à vivre, ou ont au moins essayé.

Tommy : People die. We’re firefighters. We die a lot.

La série suit donc les Gavin, plus particulièrement Tommy, un pompier dans une famille de pompiers, et ses amis et collègues du 62 Truck, une caserne de New York. Au départ, cela semblait surtout être The Job avec des pompiers, sauf que la série n’est pas une comédie, mais une dramédie consacrée à la famille la plus dysfonctionnelle qui ait probablement existé sur le petit écran américain. On peut dire que 9/11 a sa part à jouer dans les problèmes qu’ils rencontrent, car cela bouffe Tommy de l’intérieur, mais les Gavin avaient une prédisposition certaine avant tout ça.

Un penchant pour l’alcoolisme, une tendance à l’autodestruction qui s’accompagne en général de dommages collatéraux conséquents, une propension indéniable à l’égocentrisme, et une dose de folie qui pousse étonnement à l’héroïsme – c’est la description la plus simple que l’on puisse faire de Tommy Gavin et c’est ce qui alimente la série d’un bout à l’autre, ce qui explique le parcours chaotique du show.

Rescue Me a évolué assez étrangement au fil des saisons. Les deux premières étaient exemplaires, tant dans l’exploitation des personnages que dans l’établissement du ton général du show. La série a rapidement imposé son incroyable capacité à être aussi hilarante que dramatiquement intense, pouvant passer de l’un à l’autre en l’espace de quelques instants. Même si elles avaient quelques défauts avec des storylines secondaires occasionnellement plus faibles, ces saisons font partie de ce qu’il y avait de mieux à la télévision à cette époque.

Avec la troisième saison, les choses ont un peu changé. Sans plonger radicalement, le show commença à se montrer un peu redondant, abusant un peu trop du drama pour maintenir l’intérêt. À cette période, ou juste avant la saison 4, j’avais lu une interview de Peter Tolan qui disait – je paraphrase énormément – que sans le drame, il n’y avait rien à raconter, car la série était justement un drame. Ironiquement, et probablement totalement volontairement, la saison 4 semble avoir été une expérience destinée à prouver ce point, puisqu’elle est la moins chargée en drama lourd. C’est également la plus faible de la série.

Avec la cinquième saison, Rescue Me poursuivait une métamorphose engendrée précédemment qui a eu pour conséquence de faire que cet ensemble show se transforma en Tommy Gavin Show, et ce, à plus d’un niveau. Les personnages secondaires avaient de moins en moins de storylines personnelles, et le montage est devenu aussi erratique que Tommy.

Il faut dire que les années ont passé et que le feu qui faisait vivre la série au départ a naturellement diminué. Au final, la série est surtout une dramédie familiale légèrement excentrique, mais qui resta réaliste dans sa volonté à entretenir le chaos qui régit la vie de tous les jours. N’importe quoi peut arriver à n’importe qui, et Rescue Me illustra cela avec peut-être trop d’enthousiasme, bouleversant sa structure narrative traditionnelle. C’est par moment assez déconcertant, mais ça peut également être extrêmement efficace, car passer presque instantanément de la mondanité d’une simple discussion à l’intensité d’un incendie sans que l’on sache quand ou comment cela se terminerait, c’est assez peu commun.

Les saisons 6 et 7 (la saison 6 a simplement été divisée en deux) ont poursuivi dans ce sens, mais Tommy remettant de l’ordre dans sa vie, l’ensemble se montre plus posé. La date de fin ayant été fixée à l’avance, il est probablement normal de voir les grandes thématiques du show reprendre les devants, tout particulièrement avec le 10ème anniversaire des attentats du 11 septembre. Il était temps pour Tommy de faire la paix avec lui-même et de revoir ses priorités – ou plutôt, de les définir.

Lou : Well, I guess that’s kind of symbolic or ironic. Not quite sure which.

Les dernières images de la série font échos aux premières. Une bonne façon d’illustrer tout ce qui a changé, tout en montrant ce qui reste identique, car les pompiers font toujours la même chose, c’est leur vocation. Ils risquent leur vie tous les jours et ils le feront éternellement. Tommy est donc arrivé au bout de son voyage, mais il continue à être un pompier et un père de famille. La différence est qu’il a fini par enterrer certains de ses démons.

Rescue Me est et restera l’une de mes séries préférées, et ce, malgré tous ces défauts. C’est probablement parce que ses personnages, aussi stupides, arrogants, détestables qu’ils pouvaient l’être, se sont montrés extrêmement attachants. Je ne regrette cependant pas de les laisser partir, car 10 ans après 9/11, la série semblait avoir besoin de tourner la page et elle l’a fait de la meilleure façon qui soit, avec autant d’humour que de nostalgie et de positivisme, les yeux fixés vers l’avenir sans oublier de saluer ceux qui sont restés derrière.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires