Robin Hood – A Dangerous Deal (3.09)

Isabella commence à peine à profiter de son nouveau statut de Shérif de Nottingham que son mari réapparait, prêt à profiter de la situation, du titre, et de l’argent. En prison, Gisborne va se lier avec sa voisine de cellule. Kate exprime de plus en plus clairement ses sentiments pour Robin.

Maintenant que Prince John n’est plus de la partie, on se retrouve avec Isabella. Opportuniste, et maintenant féministe militante et futur despote de Nottingham, la sœur de Gisborne n’a pas la cruauté de ce bon vieux shérif (qui commence sérieusement à manquer), mais elle fait de son mieux pour y parvenir, notamment en trahissant toute les personnes qu’elle peut. On pourrait finir par croire que les scénaristes ne savaient pas vraiment où la placer dans toute cette histoire, donc elle change de place, dès qu’il y en a une qui se libère.

En attendant, elle trouve une alliée dans sa lutte féministe moyenâgeuse en la personne de Meg, jeune femme interprétée par la toujours pétillante Holliday Grainger. Malheureusement, celle-ci ne va être que déception. La voilà qui s’amourache de ce bon vieux Guy ! Ce dernier est implicitement envisagé comme étant le futur Robin Hood, une fois que Jonas Armstrong aura quitté la série en fin de saison (si suite il y a, bien sûr). Du coup, il faut enclencher son basculement vers le bon côté de la force, et Meg apparait alors comme étant le déclencheur. Entre les deux personnages des scènes de qualité qui permettent à Richard Armitage de sortir de sa routine composée de grognements indistincts et de bruits carnassiers, à croire que la chevelure sauvage l’a transformé en une bête. Bref, il arrête de nous faire rire pour redevenir plus sérieux. Ce n’est pas un mal.

Tout ceci nous remue déjà pas mal, alors qu’on n’était pas forcément préparés à ce que la jolie Kate va faire. Alors qu’on la croyait prise dans un triangle amoureux entre Alan et Much, voilà qu’elle jette son dévolu sur Robin. Que fait-il pour toutes les faire tomber ? Quand on y regarde de plus près, difficile de comprendre.

Bref, Much ne va pas facilement l’encaisser, mais il a toujours été quantité négligeable dans la série. Triste, mais vrai. Et donc, nous voilà avec un joli couple in the wood.

Alors, Isabella fait la girouette d’un bout à l’autre. Son mari était une nouvelle caricature du rustre. Robin en finit avec la shérif et commence avec Kate. Guy réapprend à aimer (snif). Étrangement, ça fonctionne bien, même si ça part dans tous les sens.