Survivors- Series 2 Episode 3

Les hommes de Samantha Willis mettent la main sur Tom pour lui faire un procès. Abby va tenter de le défendre, mais Samantha a déjà planifié la condamnation.

Pour rappel, je trouve que Nikki Amuka-Bird n’est pas une actrice très convaincante et que son rôle durant la première saison était plutôt mauvais. Ceci dit, il faut reconnaitre que les précédents ont montré que Survivors se dirigeait là où elle aurait dû aller dès le départ et on pouvait donc s’attendre à quelque chose de plus intéressant pour le retour de Samantha Willis.

Et ce fut le cas, même si au commencement, cela ne s’annonçait pas forcément comme cela. On a alors Tom qui se fait attraper par Dexter et ses hommes. Abby, Anya et Greg se rendent au camp de Samantha et cette dernière leur offre une place au procès.

Le passé de Tom et ses actes ont depuis le début été appuyés par le fait qu’il était un criminel et, implicitement, un tueur. Malgré ça, on n’était pas vraiment allé plus loin, outre ses sentiments pour Anya qui définissent la majorité de ses actes. On va donc profiter du procès pour découvrir la vérité sur sa première condamnation et bien mettre en avant ce qui est réellement son moteur : il est prêt à tout pour survivre. Peu importe les codes de la société, le bien ou le mal ne sont pas des notions à la base de sa moralité. Ce qui compte pour lui, c’est sa propre survie et il fait ce qu’il faut pour l’assurer.

Cela reste encore un peu simple et il aurait gagné à avoir plus de nuances, mais on finit par se rendre compte que si lui reste assez monolithique, Greg va véritablement gagner quelque chose dans cette histoire. Il aurait aimé croire dans les idéaux de Samantha, mais celle-ci travaille pour elle-même et ce qu’elle nomme justice est en réalité un argumentaire électoral – en quelque sorte. Ce que Greg comprend alors, c’est que Tom, comme les autres, fait partie de sa nouvelle famille et peu importe qu’il ait été un tueur. Il était plus que nécessaire qu’il arrive à cela et arrête de s’obstiner à nourrir des préjugés qui n’avaient plus de sens.

Quoi qu’il en soit, si Samantha Willis est une adversaire qui est aujourd’hui tout en nuances dans sa politique et qui a prouvé qu’elle pouvait véritablement jouer un rôle intéressant dans la série, l’histoire va s’éloigner d’elle pour nous emmener vers un mal probablement plus grand. Nous sommes introduits à Henry Smithson qui est clairement un homme de pouvoir, mais nous ne découvrirons qu’à la fin de quoi il est fait et cela dirige l’intrigue dans une nouvelle direction qui montre l’ambition de cette seconde saison dans sa volonté d’explorer les dérives de ce monde en perdition.