The Shield a 10 ans, il est encore temps de la regarder (si ce n’est pas déjà fait)

12 Mar 2012 à 8:45

C’est la période des anniversaires en ce moment. The Practice et Buffy, par exemple, ont fêté leurs 15 ans sur Critictoo. C’est désormais au tour de The Shield de souffler quelques bougies, une dizaine pour être exact, ce qui justifie un petit article à son sujet, même si cette série mérite bien plus que ça. En attendant, on va y aller doucement.

Depuis quelque temps, je constate que les séries majeures du début des années 2000 commencent à tomber tranquillement dans l’oubli. Ce n’est pas toujours très flagrant, mais dans le cas de The Shield, c’est étrangement indéniable. Pourtant, elle a changé la face du petit écran américain – pas autant que The Sopranos, mais quand même.

Petit rappel, pour ceux qui ne connaissent pas, The Shield parle des membres d’une brigade antigang de Los Angeles qui est dirigée par Vic Mackey et qui n’hésitent pas à commettre des crimes pour arriver à leurs fins. On suit également des détectives et flics en uniformes qui sont pris dans la violence et la politique qui règnent dans le quartier.

The Shield prouva que sur le basic cable américain, il pouvait y avoir des séries originales risquées qui fonctionnent vraiment. Surtout, elle a démontré qu’elles pouvaient voir le jour avec un budget des plus limités. Il faut bien comprendre que FX n’a pas les moyens de HBO, mais elle a développé un format économique viable qui encouragea d’autres petites chaines à produire à leur tour des séries. L’influence est probablement moins voyante que celle d’USA Network qui s’est également imposée à la même époque avec Monk, mais il est difficile d’imaginer, par exemple, qu’un drama comme Breaking Bad aurait pu voir le jour si des années plus tôt The Shield n’avait pas largement défriché le terrain.

En 2002, Tony Soprano était l’anti-héros de moment, si je puis dire, mais Vic Mackey a prouvé dès la scène finale du pilote qu’il y avait un nouveau joueur dans la place, et il ne rigolait pas. Faire le parallèle entre les deux hommes, surtout à cette époque-là, était chose courante, mais ce n’est qu’après plusieurs saisons que cela est devenu réellement pertinent. Dépassons les banalités de départ sur la corruption et la fine ligne qui sépare la justice et la criminalité dans la série, car Vic a peut-être imposé sa loi en adoptant les règles des hommes qu’il était censé arrêter, il l’a toujours fait avec les meilleures intentions qui soient, et c’est probablement le pire. Vic était capable de tout pour protéger sa famille et s’il a quelques regrets certains, il suivait une logique particulière qui ne le plaçait pas dans la peau du méchant, loin de là. C’est assez compliqué, et c’est pour ça que je disais qu’il fallait plus que cet article pour creuser la question. Passons donc à autre chose avant que je m’égare.

Le grand regret que l’on peut avoir aujourd’hui au sujet de la production de The Shield est que l’on ne l’aura jamais en HD. Mettez vos DVDs dans le lecteur et appréciez la qualité de l’image… Le style développé en grande partie par Clark Johnson (qui réalisa le pilote) est d’une efficacité indéniable, imposant un réalisme qui prend aux tripes, mais les moyens techniques de l’époque n’étaient pas adaptés à un passage en haute définition. Dommage.

Pour le reste, on peut dire que 10 ans après, la série n’a pas perdu de son énergie. Elle reste très violente et on ne peut plus subversive, mais ça n’a jamais empêché les personnages d’être étrangement attachants. Ils étaient peut-être pourris à un certain niveau, on voulait toujours qu’ils s’en sortent. Enfin, il y avait les gentils, comme Claudette, Dutch ou même Julien (et d’autres), ils étaient la pour nous faire souffrir, car si quelqu’un devait payer quoi que ce soit, on savait qu’ils ne pourraient pas passer à côté à un moment ou un autre, puisque c’était la logique tordue de The Shield. Là encore, il y aurait beaucoup à développer. Pourquoi y a-t-il toujours tant de personnes qui écrivent sur The Wire avec tout le matériel que The Shield fournit ? Étrange.

Bref, il y a 10 ans, le petit écran américain s’est pris un claque. Bien entendu, à l’époque, ce n’est pas arrivé très vite en France, mais 1 an et demi plus tard. J’avoue que je trépignais un peu d’impatience, car on n’arrêtait pas d’en entendre du bien de cette série, et elle n’a pas déçu d’un bout à l’autre, même si certains éléments divisent encore les critiques (je parle de toi Glenn Close). En tout cas, la conclusion de la série fait aussi mal qu’elle contente, une réussite dans le genre.

Donc, bon anniversaire à The Shield et, sérieusement, si vous ne l’avez pas vu, il faut vraiment corriger ça rapidement.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link