Torchwood – Something Borrowed (2.09)
La veille de son mariage, Gwen se fait mordre par un alien. Le lendemain matin, elle se réveille enceinte. Décidé à se marier quoi qu’il en coute, Gwen ne compte pas tout arrête à cause de sa soudaine grossesse. Les choses se compliquent une fois qu’Owen identifie l’espèce responsable, la mère du bébé est surement partie en chasse de se progéniture.

On sort donc de toutes ses histoires autour de la non-mort d’Owen. Voici venu le mariage de Gwen. L’épisode commence donc de manière assez traditionnelle : course poursuite après un méchant, puis on enchaine sur le problème de l’épisode. Jusque là, rien de bien encourageant, on a l’impression de retomber dans un de ses mauvais épisodes qui nous plonge dans un ennui qui ne s’achève qu’avec le générique de fin.

Heureusement, la première impression n’est pas la bonne. Rapidement, l’épisode va tourner à la course poursuite au monstre, au milieu du mariage, bien entendu. Tout le monde est suspect, le monstre prenant la forme qu’il veut. Bien sûr, ce qui permet de passer outre le sérieux des situations, c’est le côté complètement loufoque que prennent les scènes une fois que le monstre révèle sa présence. Le maquillage donne l’impression de retrouve un vieux Dracula sans le sou. Même si ce n’est pas forcément volontaire de bout en bout, le côté comédie est complètement assumé en fin d’épisode.

Enfin, pas vraiment à la fin, car tout ce calme 10 minutes avant la conclusion. On peut se demander pourquoi. Peut-être pour insister encore un peu sur cette relation ambigüe entre Jack et Gwen, ou juste pour nous donner une conclusion mélancolique.

Bref, l’épisode fournit un bon divertissement à prendre au second degré.