Bitten – Summons (1.01, Pilote de la série)

13 Jan 2014 à 11:12

Bitten - Laura Vandervoort

Elena fait tout pour mener une vie normale aux côtés de Philip, son petit ami, et de Diane, la sœur de ce dernier qui est aussi sa meilleure amie. Elena dissimule le fait qu’elle est aussi un loup et quand elle reçoit un appel de sa famille, elle est forcée de retourner auprès des siens, une meute dont elle est la seule femme.

Nouvelle série de la chaine canadienne Space, Bitten se base sur la série de romans Les Femmes de l’Autremonde de Kelley Armstrong – de la Bit-Lit publiée en France chez Milady.

Laura Vandervoort tient le premier rôle, celui d’Elena Michaels, photographe à Toronto, menant une vie de couple épanouie avec Philip, mais qui doit aussi faire face à son côté plus animal lorsqu’elle doit se transformer en loup.

Ce premier épisode de Bitten nous introduit à la double vie d’Elena qui nous est exposée dans la scène d’introduction. De là, il va s’agir de ramener Elena auprès des siens, une meute de loup où elle est la seule femme et qui forme sa « famille » — impliquant alors divers secrets et rapports conflictuels.

La dualité de l’existence d’Elena est posée comme le moteur du show, mais ni sa vie de jeune femme moderne et épanouie à Toronto, ni celle liée à son clan à Stonehaven ne suscitent une once de curiosité. Dans le cas de la première, on écule les clichés les uns derrière les autres, avec des situations sans saveur et un manque d’enjeux certains ; pour la seconde, les non-dits empêchent les personnages de prendre une quelconque épaisseur et le déroulement mécanique de l’intrigue enfonce le clou. Les portraits masculins sont aussi d’une fadeur déconcertante, rendant presque difficile de distinguer les différents membres de la meute – ou est-ce juste l’absence d’intérêt qui fait cela ?

Summons est donc un début de série qui peut malheureusement être qualifié de morne. Il n’y a tout simplement aucun entrain, sentiment exacerbé par une réalisation et une ambiance sonore plate. Bitten montre aussi un peu de chair humaine, le sujet s’y prêtant bien, sans pour autant parvenir sur un plan artistique ou narratif à exploiter cet élément d’une façon un minimum intéressant.

En vérité, ce pilote tend à exploiter les codes de bases de ce genre d’histoires sans laisser entrevoir la possibilité qu’il pourrait y avoir quelques éléments de surprises. Au contraire, le carnet des charges est suivi un peu trop à la lettre, donnant ainsi le jour à un épisode trop générique pour son propre bien.

Bitten commence donc mal, avec un premier épisode tout simplement fade et au rythme mou. L’ensemble est mécanique sans une once de suspense, les prestations sans reliefs à l’image de la mise en scène et les personnages sans saveur. Autant dire que rien n’est fait pour donner envie de regarder la suite.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link