Campus – Publication! Publication! Publication! (1.01)

Jonty de Wolfe, vice-chancelier de l’Université Kirke, a un plan pour aider l’université à devenir plus importante : la publication. En effet, suite au succès du livre de son professeur de mathématiques, Imogen Moffat, The Joy of Zero, il est décidé à pousser un autre enseignant à donner le jour à un hit, et pose son regard sur le professeur d’anglais, Matt Beer, womanizer fainéant qui menait jusqu’à alors une vie tranquille comme il le souhaitait.

Nouveauté de Channel 4, Campus est une comédie semi-improvisée qui prend place dans une université (et dont 6 scénaristes de l’équipe ont participé à Green Wing).

Il serait mentir de dire que le lieu n’est pas propice à donner jour à de l’humour, aussi décalé, extrême, cru ou vulgaire qu’il puisse être. L’histoire se concentre peu sur les élèves (mais les exploite assez bien), et plus sur le personnel de l’université, mené par Jonty de Wolfe, mégalomaniaque qui ne parvient pas totalement à être à la hauteur de ses ambitions, mais qui permet au moins de générer un certain nombre de situations en poussant son personnel dans des voies plus ou moins désespérées.

Il y a clairement des notes d’humour qui ne fonctionnent pas, des moments de lourdeurs, et de mauvaises idées dans cet épisode de Campus, mais il y a aussi de véritables moments de comédies, au sein desquels le professeur d’anglais tend le plus souvent à s’imposer. Assumant complètement sa nature profonde – soit un homme qui aime les femmes et ne pas travailler –, il se voit obligé de trouver un titre pour un livre dans le but de satisfaire Jonty de Wolfe. Tout ce qu’il veut, c’est donc se débarrasser de lui, et pour ce faire, il lui faut de l’inspiration – ou la prendre à quelqu’un. Cela le conduit à clairement ennuyer Imogen, qui a écrit un livre à succès, mais ne parvient pas à avoir une idée pour son second. Il y a clairement là la mise en place d’une romance qui parvient majoritairement à convaincre, car les deux personnalités parviennent largement à cohabiter pour le bien de l’humour que la série doit délivrer.

Jonty n’arrête pas son abus de pouvoir à ce niveau-là, si ce n’est que ses autres démonstrations seront poussées par une erreur au système comptable, avec le responsable du service, Jason Armitage cherchant désespérément à remettre la main sur l’argent.

Quoi qu’il en soit, il y a une large palette de personnages, et tous ne sont clairement pas convaincants dans cet épisode. Ce n’est pas pour autant que Campus tombe complètement à plat, car si l’ensemble ne parvient pas d’un bout à l’autre à se montrer maîtrisé – et je dirais même que cela crée quelques petites sensations de longueurs –, cela ne se révèle pas des plus mauvais, et possède dans son concept, avec sa satire et ses exagérations, un petit quelque chose qui est plutôt efficace quand il est bien mis en pratique.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link