Death In Paradise – Episode 1 (Meurtre au paradis – 1.01)

Un policier anglais affecté à l’île de Sainte-Marie est retrouvé mort, enfermé dans une panic room. Le détective Richard Poole est alors envoyé de Londres pour mener l’enquête. À peine arrivé, il ne rêve que de rentrer chez lui.

BBC One et France Televisions s’associent pour produire Death in Paradise, une nouvelle série policière tournée en Guadeloupe.

Tout commence par la mort d’un policier anglais qui est dès lors remplacé par un autre dans un style totalement différent et en total décalage avec l’environnement dans lequel il se retrouve forcé. C’est Ben Miller qui nous sort ici son habituelle panoplie du britannique rigide avec une pointe de second degré. Il joue donc DI Richard Poole et il n’aime pas le soleil – entre autres choses.

Ce premier épisode met alors Poole au milieu d’un mystère qui finira par avoir des relents d’Agatha Christie, tout particulièrement dans son dénouement. Cela dit, avant d’en arriver là, Poole fait équipe avec une policière locale, Lily Thomson. Le duo se balade de la scène de crime à la maison du défunt – qui est maintenant celle de Poole – et s’arrêtera même par le commissariat. Tout du long, Poole se plaint de la chaleur, du soleil, du sable, des insectes, du temps qu’il faut pour que les preuves soient examinées, du fait que ses bagages ont été perdus et de tout ce qu’il peut trouver. Cela dit, ce n’est pas un mauvais policier pour autant, il est juste là pour entretenir la routine comique entamée par une pauvre chèvre au tout début.

Au milieu, n’oublions pas Sara Martins qui joue Camille Bordey, une femme dont on ignore tout jusqu’à la fin du second tiers de l’épisode. Elle est destinée à devenir la partenaire de Poole, mais le minimum est accompli pour tenter d’offrir aux interprètes des bases de travail solide pour crédibiliser le duo. De toute façon, rien n’est vraiment fait de cette façon ici, il semble que la crédibilité a été négligée au profit de quelques clichés et d’une ambiance légère accompagnée par une B.O. de qualité.

Dans l’ensemble, Death in Paradise n’a clairement pas de grandes ambitions, ce qui n’est pas forcément une mauvaise chose, car si ça se prenait trop au sérieux, ça tuerait tout le charme. Ben Miller fait le show et quand on aime l’acteur, c’est un plaisir certain de le retrouver. Malheureusement, ce n’est globalement pas très demandant au point que ça en devient anecdotique. Au moins, ce n’est pas désagréable à regarder.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link