Dirk Gently – Episode 0

avatarun article de :
publié le :
2 mar 2012 à 11:32
votre opinion :
8 commentaires

Dirk Gently

Dirk Gently, détective holistique, est chargé de retrouver Henry, le chat de Ruth, une gentille grand-mère qui se trouve vivre à côté de Richard MacDuff, un ami de l’université. Ce dernier va se voir projeté dans l’investigation où tout est lié, même la disparition du milliardaire Gordan Way.

Dirk Gently est bien entendu le portage au format tv du personnage qu’a créé Douglas Adams dans son livre Dirk Gently’s Holistic Detective Agency, disponible chez nous sous le titre Un cheval dans la salle de bains. Il s’agit en fait d’un backdoor pilot diffusé sur BBC Four.

publicite

Nous avons ici affaire à une sorte d’adaptation, même si on pourrait dire qu’il s’agit juste d’un scénario « basé sur » plus qu’adapté. Il faut dire que malgré le fait que le livre ne soit pas un pavé, son histoire est relativement dense et le concept de détective holistique qui s’appuie sur « l’interconnexion fondamentale entre toute chose » fait qu’il n’est pas évident de tout concentrer en une heure de programme.

Cela dit, nous retrouvons des éléments clés de l’histoire du livre Un cheval dans la salle de bains. Les personnages n’ont pas forcément les mêmes liens, le Moine électrique est aux abonnés absents, et l’intrigue reste vraiment centrée sur certaines pièces clés – bien que beaucoup de petites références sont faites pour les amateurs du livre. Quoi qu’il en soit, cet épisode est là pour introduire Dirk Gently et offrir les bases de ce qui pourrait devenir une série à proprement parlé.

Stephen Mangan interprète Dirk, le détective holistique – excentrique – qui recherche Henry le chat. Il est donc persuadé de l’existence de l’interconnexion fondamentale entre toute chose, ce qui fait que ses retrouvailles avec Richard MacDuff (joué par Darren Boyd) n’ont rien d’une simple coïncidence pour lui, surtout quand le milliardaire Gordon Way disparait et qu’il sera révélé qu’il connaissait Susan (jouée par Helen Baxendale), la fiancée de Richard.

La personnalité de Dirk n’est pas facile à appréhender, c’est le concept même du personnage qui fait ça, mais Richard nous sert de passerelle dans ce monde coloré et très dynamique. Pas le temps de s’ennuyer, les éléments ne cessent de se connecter et, bien que finalement l’intrigue se limite à peu de choses, l’affaire tient très bien la route, même si on part dans la science-fiction pour y arriver.

Les fans les plus acharnés seront peut-être insatisfaits de cette adaptation qui, même si elle ne trahit pas l’œuvre de Douglas Adams, n’en retient qu’une petite partie. Pour les autres, le divertissement pourra être un peu déroutant, mais ce backdoor pilot possède une énergie qui fait que le temps passe presque trop vite.

Dirk Gently nous offre un début très prometteur qui, espérons-le, ne sera pas une fin. Il ne reste qu’à BBC Four de commander des épisodes supplémentaires, car il y a de quoi faire une série différente et véritablement sympathique.

Cet article a précédemment été publié le 17 décembre 2010.
BBC Four a commandé une saison de 3 épisodes dont la diffusion débute le lundi 5 mars 2012.

Laissez un commentaire

©2006-2014 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress.
90 queries. 0, 795 seconds.