Monday Monday – Series 1 Episode 1

Monday Monday

La crise économique frappe de plein fouet la chaine de supermarché Buttersworth qui se voit obligée de déménager son staff à l’autre bout du pays. En plus des problèmes d’acclimatation, le personnel doit gérer la supervision hostile imposée par les pontes de l’entreprise.

olyart.fr
olyart.fr

Après la BBC et sa farfelue Personal Affairs, c’est au tour d’ITV de nous emmener dans le monde de l’entreprise et des PAs. La chaine indépendante britannique a donc lancé ce nouveau drama, censé jouer dans le registre de la comédie, mais qui ne réussira qu’en de rares occasions à le faire.

Ce n’est d’ailleurs là que le premier des problèmes. Le second est clairement la mauvaise utilisation d’un casting surqualifié venu se perdre dans un projet sans grande ambition. On retrouve donc Jenny Agutter, Neil Stuke, Fay Ripley, ou encore Holly Aird. Ils sont tous au second plan, vu que c’est sur Morven Christie que retombe la lourde tâche d’occuper les devants avec son rôle de Personal Assitant à la vie en décomposition et qui espère bien profiter du changement de décor pour retomber sur ses pieds.

Rater, car pour la pauvre Sally Newman, les mésaventures ne font que débuter, commençant par une nuit trop alcoolisée qui se termine au lit avec celui qui se révèlera être le PA d’Alyson, celle qui va presque lui couter son travail.

On trouve donc des manigances pour faire tomber des têtes à l’entreprise, le tout ponctué d’histoire de fesses pas très inspirées et d’une pointe d’alcool. Le résultat est la description d’un environnement plus dépressif qu’autre chose, rempli de personnes préférant paraitre optimistes et faire la fête à chaque occasion pour éviter d’affronter la dure réalité qui est pourtant juste en face d’eux.

Bien entendu, dit comme ça, Monday Monday paraitrait presque en possession d’un scénario intelligent doté de plusieurs couches et d’un potentiel intéressant. Ce serait oublier que l’on est censé être devant une comédie et que, par conséquent, l’approche adoptée va contre toutes les possibilités d’évolutions intéressantes.

Le renouveau d’ITV semble de plus en plus devenir un mirage qui s’éloigne rapidement, laissant place à la dure vérité, la chaine s’est de nouveau engagée sur une route décevante. En attendant le retour des mini-séries à fort potentiel qualitatif, on doit donc se contenter de productions de seconde main.

Malgré tout ceci, Monday Monday n’est pas pour autant difficile à regarder et pour peu que l’on ait un été calme et aucune envie de chercher plus que de quoi remplir ses heures perdues, cette série pourrait bien faire passer le temps. Il faut juste ne pas en attendre quoi que ce soit.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link