Moving Wallpaper / Echo Beach – Episode(s) 1

Moving Wallpaper – Episode 1
Une review, deux séries ? Pour quelles raisons obscures fais-je ma feignasse ? La raison est simple, Moving Wallpaper relate l’aventure de l’équipe créatrice du soap Echo Beach.
Un concept plus qu’intéressant, sorti de la boite à idées ITV. Ma première surprise est qu’il semble y avoir de l’argent. Ce n’est pas négligeable. Après, il est tout à fait possible que les soaps ITV bénéficient d’une large audience, et donc d’un budget assez important.

Dans l’ordre de diffusion, nous commençons par Moving Wallpaper et son équipe, prête à nous livrer un show. Le producteur quitte les lieux, il faut le remplacer alors qu’on approche de la date de diffusion. C’est là qu’entre en jeu Jonathan Pope, refusant de travailler quand il apprend qu’il se retrouve sur un soap. Un peu poussé, il va finir par prendre les rennes, et faire des modifications, en passant par le changement de nom du show passant ainsi de Polnarren à Echo Beach, l’importance des personnages, qui ira avec qui, qui couchera avec qui. Enfin tout quoi !
J’admets ma surprise, et je pourrais même avouer que Moving Wallpaper est clairement excellent. Bien sûr, il faut se prendre au délire, et si ça réussit, fous rires assurés. Jonathan Pope est extraordinaire, connard fini, ou je-m’en-foutisme, il crée une dynamique dans la série. Tous les scénaristes ne sont pas particulièrement mis en avant, mais ici, il ne s’agit que de 22 minutes, alors n’abusons pas. En attendant, on prend un malin plaisir à voir la tournure que prennent les évènements, les éternels changements, et on voit le show se construire. On pourrait presque s’arrêter là. Regarder Echo Beach n’est pas réellement une nécessité. C’est un peu comme être au sein de la rédaction d’un journal. On ne lit jamais l’article sur lequel il bosse. Moving Wallpaper peut se voir seul, c’est une série qui a du potentiel, et l’avantage de le faire avec un soap, c’est que les petits rebondissements de ce genre rendront sûrement le tout encore plus alléchant.

Echo Beach – Episode 1
Echo Beach, sans Moving Wallpaper, n’est malheureusement qu’un soap. Ce que l’on voit, ce qu’on entend, les décisions prises dans la série précédentes, tout se retrouve à l’écran. Le générique nous permet même de retrouver les noms de notre formidable équipe créatrice. Surtout, fou rire garanti à la scène de la gamine qui pleure, surtout quand on sait comment Jonathan Pope l’a fait pleurer. On retrouve le deux roues du jeune adolescent que Pope a imposé, la robe rose au lieu de la bleue, l’actrice qui veut absolument avoir sa ligne de dialogue… Enfin, les décisions prises sont retranscrites à l’écran et rendent ainsi Echo Beach bien meilleur. Car, au fond, Echo Beach sans sa deuxième moitié, il ne s’agit alors que d’un soap ordinaire. Sûrement pas un mauvais soap, je ne m’y connais pas assez pour pouvoir le dire, mais rien de bien folichon. D’ailleurs, l’épisode s’essouffle un peu, et la fin arrive juste à temps.
Ici, le pitch de base est assez classique : Daniel Marrack, après 20 ans, revient à Polnarren, et crée de la tourmente au sein du couple Susan et Mark Penwarden, faisant resurgir de vieux souvenirs. Au milieu de tout ça, des jeunes, et surtout les enfants du couple, et ceux de Daniel. Je ne dirais pas qu’on tire sur des ficelles, mais la dynamique est assez classique. Abi Marrack Jimmy Penwarden, et c’est limite si elle ne lui saute pas dessus, vu comment elle l’allume. Mais quand le meilleur ami de Jimmy, qui n’arrive pas à se faire une fille, voit Abi, il tombe amoureux et Jimmy est censé lui laisser le champ libre, ce qui ne lui plait guère. Le postulat de départ n’est alors pas très innovant, mais certains y trouveront sûrement leur compte.

L’idée est ingénieuse, Moving Wallpaper vaut le coup d’œil, Echo Beach est plus réservé aux fans du genre, ou au spectateur voulant voir le résultat des modifications de Jonathan Pope et son équipe !

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link