Outcasts – Episode 1 (1.01)

Les colons de la planète Carpathia n’ont plus de nouvelles de terriens depuis 5 ans quand un vaisseau les contacte. Endommagé, ses chances d’atterrissage sont minces. Pendant ce temps, Mitchell Hoban, l’un des leaders de la mission d’exploration de la planète prépare sa fuite, mais la traitrise de sa femme va tout remettre en question.

Nouvelle grosse production de science-fiction de BBC, Outcasts nous entraine aux côtés des colons de Carpathia. La planète Terre est loin derrière eux et, maintenant que le plus dur est passé, l’espèce humaine recommence à prospérer.

Nous prenons l’histoire avec l’arrivée d’un transport de nouveaux colons qui prépare son entrée dans l’atmosphère. Tout le premier épisode consistera alors à l’attente de la réalisation de cet évènement que l’on nous annonce périlleux, mais pas seulement, car on nous présente également une sombre rébellion.

En tout cas, on fait connaissance avec les personnages clés de la colonie, et ce, avec le moins de finesse possible. Cela va d’ailleurs s’imposer comme étant le gros défaut de ce premier épisode, car la lourdeur de certains dialogues et les situations trop didactiques deviennent rapidement fatigantes, surtout qu’en parallèle, on nous suggère beaucoup de choses qui n’aident vraiment pas à faire comprendre ce qui se passe.

Globalement, le scénario va dans deux directions avec le but clairement affiché de mettre en place un univers complexe. Le résultat n’est pas totalement cryptique ou excessivement explicite, juste un peu des deux (mais pas au milieu), dans divers dosages qui ne sont pas faciles à digérer.

Ce qui n’aide pas, ce sont les protagonistes unidimensionnels qui sont pris entre une routine barbante et des évènements exceptionnels. Personne ne semble vraiment maîtriser quoi que ce soit, mais le contraire est soutenu par des scènes destinées à nous convaincre qu’il y a derrière tout ça des révélations à venir. Heureusement, une partie du casting parvient sans trop de problèmes à s’imposer, en particulier Daniel Mays qui fait preuve de plus de retenue que ceux qui l’entourent et qui bénéficie également d’un personnage qui apparaît juste plus sympathique. Liam Cunningham n’est pas en reste, mais comme avec Hermione Norris, trop d’explications deviendront rapidement un mauvais contrepoids à l’exposition de leurs positions autoritaires.

Au milieu de tout ça, Jamie Bamber hérite d’un rôle clé prometteur, mais qui va se lancer dans une voie qui lui ôtera sans tarder ses possibilités d’évolution. Et c’est un peu dommage.

Outcasts commence donc de manière peu convaincante. Noyé dans ses scènes d’exposition, ce premier épisode ne parvient pas à captiver et pose très maladroitement les clés de son univers. La fin suggère que la suite s’engagera dans une direction plus fortement marquée, mais l’écriture devra s’affiner quelque peu pour éviter la répétition de lourdeurs qui sont déjà handicapantes.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link