Scott & Bailey – Episode 1 (1.01)

D.C. Rachel Bailey pense que son petit ami va la demander en mariage quand celui-ci décide de rompre. Blessée par cette rupture, elle cherche à découvrir ce qui s’est passé. À son travail, avec sa collègue Janet Scott, les deux femmes se voient confier le meurtre d’une jeune fille turque tuée à son domicile.

Nouvelle série en 6 épisodes, Scott & Bailey explore les vies personnelles et professionnelles des enquêtrices Rachel Bailey (Suranne Jones) et Janet Scott (Lesley Sharp).

Cette création de Sally Wainwright (et Diane Taylor) s’affirme dès les premières minutes comme une série qui offrira beaucoup d’espace à la vie privée de ses protagonistes, et tout particulièrement dans le cas présent à Rachel Bailey dont le petit ami de deux ans vient de mettre un terme à leur relation pour des raisons obscures.

Si Rachel se trouve capable d’utiliser ses talents d’enquêtrices pour le retrouver quand l’homme en question semble vouloir la semer, on ne peut pas dire que cela lui fut véritablement utile au cours des deux années passées. On pourrait presque mettre le problème sur le compte de l’amour, mais il se révèle quand même fortement difficile d’accrocher aux développements personnels de Bailey qui tendent à ne pas la rendre spécialement attachante.

Pour son démarrage, la série tombe dans des pièges classiques au genre qui empêche un peu trop aisément de s’investir. En plus de nous exposer les tourments amoureux de Rachel, un parallèle trop évident se construit avec l’enquête peu étoffée du meurtre d’une jeune mariée qu’elle doit résoudre en compagnie de Scott. Le propos manque singulièrement de finesse et la direction dans laquelle l’histoire s’oriente est beaucoup trop visible pour que l’ensemble puisse se montrer véritablement consistant.

Scott se présente alors comme celle du duo qui aurait peut-être plus à offrir. Cette dernière manque quelque peu de temps d’antenne pour qu’un avis décisif puisse se faire sur sa personne ; Lesley Sharp réussit tout de même à y insuffler une certaine subtilité qui sied plutôt bien à l’enquêtrice et qui évite qu’elle se retrouve éclipsée dans un épisode qui lui fournit peu de matériel pour s’exprimer.

Scott & Bailey ne se présente pas comme une série très engageante, car elle échoue à crédibiliser son univers et à créer une connexion avec ses personnages principaux. Quelques moments d’écriture, une réalisation sobre et une composition musicale non désagréable parviennent légèrement à maintenir l’attention, mais l’épisode en lui-même peine à véritablement intéresser.

Le générique

Get the Flash Player to see this content.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link