The Listener – I'm An Adult (1.01)

Toby Logan est un ambulancier avec un don particulier, il peut lire dans les pensées. Un jour, avec son partenaire, Osman, ils vont sortir une femme d’une voiture en flamme. Toby cherche alors à aider et à comprendre ce qui lui est arrivé et c’est là qu’il se retrouve embarqué dans une affaire de kidnapping.

The Listener est un programme canadien de la chaine CTV qui débute par une carrière à l’internationale, car c’est l’Europe qui en a la primeur. Au menu, un télépathe qui est né avec ce don et qui a pour habitude de ne pas en faire usage. En gros, il apprendra qu’avec de grands pouvoirs viennent de grandes responsabilités.

Le voilà donc, sans que personne ne comprenne vraiment pourquoi, à s’immiscer dans la vie d’une femme qui est portée disparue. Son talent lui permet d’aller plus vite que la police, mais surtout, il se passe quelque chose d’étrange, car certains flashs lui parviennent, même quand il se protège.

Bref, au premier abord, nous avons une série d’investigation avec un héros qui tente de vivre normalement, mais son don le pousse à venir en aide aux autres.

Ce Pilote n’est pas révolutionnaire, bien au contraire. Il n’y a pas de surprises et c’est relativement dommage, étant donné que le pitch de base parait reposer uniquement sur la capacité particulière de ce brave Toby. L’interprète n’est pas mauvais, il sait se montrer convainquant, mais sans plus. Il faut avouer que l’ambulancier a le droit à une écriture monotone, comme le reste de l’épisode.

Tout est dans cet esprit, du collègue de boulot qui fait le sidekick humoristique sans grand succès, à la brigade de police qui ressemble à un défilé de tops modèles. L’enquête se veut dynamique, mais souffre de ses rebondissements téléphonés. En fait, la seule chose qui pourrait motiver vraiment, c’est l’introduction du mystère qui entoure la jeunesse de Toby et l’origine de son pouvoir. C’est tout de même un peu maigre.

Bref, ce Season Premiere ne laisse pas apparaitre quel format prendront les prochains épisodes, à savoir, si ce sera toujours policier ou s’il y aura d’autres moyens d’utiliser les capacités de Toby, mais en attendant, nous avons là un Pilote sans saveur avec une intrigue qui repose sur un twist faiblard. Dans le genre, on a vu plus ambitieux et mieux écrit.