Quand The Following passe, je trépasse finalement

The Following - Saison 2

C’est avec l’esprit ouvert que j’ai entamé le visionnage de cette seconde saison. Probablement trop enclin à laisser le bénéfice du doute à Kevin Williamson. Je voulais croire au plus profond de moi que le désagréable souvenir de la saison 1 de The Following ne pouvait pas sérieusement rendre justice à ce show. Après tout, pourquoi Kevin Bacon aurait-il accepté de jouer dans une série pour faire quelque chose de ce niveau ?

C’est cette incompréhension qui m’a poussé à continuer à chercher une réponse. Après tout, la reprise n’étant pas si catastrophique que ça, j’étais possiblement sur la bonne voie pour percer le secret de The Following qui me permettrait de saisir pourquoi des acteurs de talents sont allés se perdre dans cette aventure grotesque. Avec Connie Nielsen qui s’ajoute à la distribution, plus rien n’avait de sens, le mystère s’épaississait et la qualité ne remontait pas.

Cette semaine, incapable de me résoudre à gaspiller encore 42 minutes de mon existence devant ce show, j’ai donc décidé que le moment était venu de jeter l’éponge. Je laisse ceux qui sont plus courageux que moi persévérer. Peut-être parviendront-ils à comprendre ce qui peut bien se passer avec cette série.

Il y a peu, je pensais tout de même avoir une réponse. Quand débuta le troisième épisode, Joe Carroll lança une ligne de dialogue qui m’a littéralement fait exploser de rire. Finalement, songeais-je brièvement, je connectais avec le second degré latent de The Following. J’avais enfin le recul pour apprécier son absurdité confondante comme étant en réalité une force. J’avais trouvé le degré de lecture nécessaire pour parvenir à saisir l’essence de ce show.

Malheureusement, cet instant de clarté ne dura pas plus longtemps que ça. Après, le sérieux a repris le dessus pour le meilleur du pire. Il faut admettre que cette seconde saison a tout de même ses côtés positifs. Si les twists sont toujours outrageusement poussifs et les dialogues qui ne sont pas soporifiques sont encore bien effarants de stupidités, le rythme est convenablement entretenu et l’écriture est consistante à sa manière. De plus, Ryan Hardy est plus joueur, se montrant moins intense dans son approche de toute cette affaire, démontrant qu’il a compris que pour aller quelque part, il devait avoir ses propres règles et lâcher le FBI.

Malgré tout, ces évolutions rendent The Following étrangement fantasque, et ce, de façon clairement involontaire. Williamson et son équipe paraissent embrasser pleinement le ridicule de leur création pour en tirer parti, mais ils en font beaucoup trop. Étonnement, ils n’arrivent même pas à atteindre le niveau de l’auto-parodie. C’est probablement pour cette raison que cette seconde saison s’est engagée si rapidement dans ce qui pourrait être simplement défini comme de l’autosatisfaction mal placée.

S’il doit y avoir une rédemption pour The Following, je ne serai définitivement pas là pour la constater. Comme tant d’autres avant moi, j’abandonne pour consacrer mon temps à ce que nous appelons vulgairement dans le milieu de la bonne télévision, ce que les aventures de Ryan Hardy et Joe Carroll ne parviendront certainement jamais à devenir.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link