Adieu Happy Endings, la comédie entre amis qu’il aurait fallu regarder

Happy Endings

A chaque annulation d’une série américaine, on nous rappelle que l’on est dépendant du public d’un autre pays qui ne partage pas nécessairement les mêmes gouts que nous. Bien souvent d’ailleurs, le gout n’a pas réellement l’opportunité d’entrer en compte, il y a tant de facteurs qui font que les spectateurs passent simplement à côté d’une série.

Quoi qu’il en soit, Happy Endings est désormais annulée et, même si Sony TV a tenté de la sauver (pour rentabiliser son investissement), il est temps de commencer à faire son deuil. Néanmoins, il se peut que vous ne connaissiez pas cette comédie qui fut diffusée durant trois saisons sur ABC. C’est même plus que probable, je n’ai malheureusement pas pris le temps d’écrire beaucoup à son sujet et le peu d’articles que je lui ai consacrés est passé plutôt inaperçu sur le site – à moins que ce ne soit une fois de plus qu’une question de timing. Le bilan de la saison 3 va en tout cas être prochainement publié et vous pouvez toujours rattraper le show avant cela. Après tout, en cette période estivale, il y a du temps pour ce genre de chose.

Happy Endings est une comédie entre amis qui prend place à Chicago et qui débute le jour où Alex (Elisha Cuthbert) et Dave (Zachary Knighton) doivent se marier. Le twist étant qu’Alex abandonne Dave au pied de l’autel. La situation aurait pu briser le groupe d’amis qui les entoure, mais le couple trouvera un arrangement qui permettra à tout le monde de continuer à se fréquenter. De toute façon, au bout de quelque temps, le mariage sera surtout un gag récurrent plus qu’une source de conflits. Le fait est que même si tout ceci sent légèrement le drame, nous avons ici une comédie et, si on en parle aujourd’hui, c’est parce qu’elle est vraiment marrante. Vraiment.

Chaque épisode se compose généralement de 2 storylines s’orientant entre différentes associations de personnages. Toutes les combinaisons y passent et, à un certain point, Alex et son beau-frère Brad réaliseront même qu’ils n’ont jamais été vivre leur aventure ensemble et occuperont donc l’épisode à chercher de quoi corriger cela. Après tout, comme toute comédie moderne, Happy Endings est légèrement méta – plus qu’il n’y parait au premier abord quand on fait attention aux multiples clins d’œil faits à la carrière des acteurs. Pour plus de présentations, je vous redirige vers un retour sur les 2 premières saisons (sans spoilers).

En soit, Happy Endings fait rire et fonctionne réellement parce qu’elle a rapidement trouvé une dynamique efficace qu’elle exploite à merveille. Une comédie de ce genre se repose en grande partie sur l’alchimie du casting et sur la capacité des scénaristes à combiner les différents rythmes comiques qui sont à leur disposition. Dans le registre, la série est exemplaire.

Pourquoi n’a-t-elle pas rencontré le succès alors ? Pour beaucoup de raisons, mais sa qualité n’était certainement pas l’une d’entre elles. Sa programmation, par contre, c’est une autre histoire. Le fait est que Happy Endings avait le potentiel, peut-être pas pour devenir une nouvelle Friends, mais pour tout de même prétendre à son héritage. Elle était probablement par moment trop allumée pour être aussi fédératrice que nécessaire, mais ses excentricités font partie de la recette et même si cela l’empêcha d’être plus populaire, ça la rendit encore meilleure.

Bref, quand une série nous quitte on tend à être indulgent et à occulter les défauts pour tenter de convaincre qu’elle était réellement immanquable. La vérité est qu’Happy Endings était un vent de fraicheur dans le genre de par sa capacité à simplement partir totalement en vrille, et ce n’est pas nécessairement au gout de tout le monde. Ce qu’elle faisait, elle le faisait bien et elle aurait pu continuer ainsi encore longtemps, c’est indéniable. En tout cas, elle peut toujours être vue et revue, ce n’est pas rien.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link