Ce personnage qui fait toute la série

The Blacklist

Après un double épisode particulièrement enthousiasmant fin 2013, The Blacklist faisait un petit retour en janvier sur NBC avec trois épisodes pour mieux de nouveau s’en aller le temps des Jeux olympiques.

Narrativement parlant, ce bloc d’épisodes forme un ensemble cohérent qui est là pour gérer les retombées de ce qui s’est passé avec Anslo Gerrick, avec Red déterminé à trouver qui est la taupe.

Jusque-là, tout va bien – pourrait-on dire – sauf que si Reddington retravaille avec la CIA, ce dernier n’est pas vraiment revenu à temps plein et il est donc plus que distant. En conséquence, si on suit un peu ses activités, il n’occupe pas réellement les devants de la scène et c’est là que cela devient problématique.

The Blacklist est l’une de ses séries qui reposent sur sa tête d’affiche. Il n’y a pas vraiment de partage, même si Liz occupe une place primordiale dans l’intrigue. Cette dernière, au contraire de Red, est remplaçable. Certes, les deux entretiennent une relation particulière qui fait avancer le show, mais c’est un virage qui, si un jour doit être pris, est largement réalisable. Par contre, continuer sans Red – et donc sans James Spader – serait un exercice beaucoup plus périlleux.

La preuve avec ces trois épisodes au sein desquels l’éloignement du personnage de l’action principale se fait un peu trop ressentir. Cette première partie de saison a su avant tout prendre vie grâce à la personnalité de Red et au mystère qui l’entoure. James Spader a transformé ce qui pourrait être perçu par moment comme du simple cabotinage comme des éléments particuliers définissant le criminel et qui, pour le coup, réjouit plus que cela ne le devrait vraiment. De cette façon, il faut bien avouer que, quand les choses à la CIA n’étaient pas forcément des plus captivantes, Red était une diversion plus qu’acceptable. Si l’intrigue est un peu faible, cela est compensé par sa présence. Et s’il est facile d’être agacé par la façon dont il peut parfois manipuler son entourage, les scénaristes ont suffisamment conscience de ce qu’ils font maintenant pour que cela ne soit plus fait de manière aussi vulgaire qu’avant.

The Blacklist reste une série avec un potentiel indéniable qui a clairement choisi une route où elle est dépendante de son acteur principal. On ne se bat pas de toute façon pour avoir James Spader en haut de l’affiche et ne pas bien l’employer (quoi que ce genre de choses arrive). Cela ne signifie pas pour autant que les autres ne comptent bien, au contraire, c’est important pour le bon développement général. Cependant, à l’heure actuelle, les tentatives pour vouloir créer un investissement dans la vie privée de Liz échouent le plus souvent et les seconds couteaux peinent à prendre du relief au-delà de leurs fonctions professionnelles. Il y a largement le temps de changer cela, mais pendant que cela se produit, il est préférable de garder Red vraiment présent pour offrir, au moins pendant les moments de creux, de quoi sustenter.

Qu’une série repose sur un personnage en particulier est plus que normal, bon nombre mise avant tout sur l’exploitation d’une figure principale qui, au fil du temps, dévoilera toutes ses facettes. Certains shows se retrouvent involontairement dans cette position, le plus souvent à cause d’un protagoniste beaucoup trop imposant qui est devenu l’âme de la série, même si le concept le rendait au départ remplaçable.

Dans le cas de The Blacklist, on ne peut pas dire qu’elle s’est fait prendre à son propre jeu. C’était le but recherché dès le début, ce qui rend l’absence de présence de Red encore plus palpable. Ce n’est pas tant qu’il ne peut pas occasionnellement occuper moins d’espace dans un épisode, mais bel et bien que le show n’a pas encore trouvé le moyen de bien le faire.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires