Des prétextes pour justifier de la violence, une méthode éprouvée par Jax Teller

Sons of Anarchy - saison 6

Ce texte comprend des spoilers sur la saison 6 de Sons of Anarchy

D’une certaine façon, on peut dire qu’avec l’épisode Wolfsangel (6.04), la saison 6 de Sons of Anarchy commence à décoller et qu’elle vient donc de prendre un tournant. Cette dernière s’est ouverte sur un acte de violence qui se voulait fort, soit un enfant avec une mitraillette qui fait un massacre dans son école.

Une scène pareille aurait dû être choquante, mais en vérité, la mise en scène a enlevé tout poids émotionnel ou presque à ce passage. Peut-être aussi, celui-ci n’a pas eu la force escomptée pour moi en partie, car nous sommes dans Sons of Anarchy. Qu’est ce que cela signifie exactement ? Que la violence est la réponse à la majorité des questions et que par conséquent, elle ne surprend guère quand elle intervient.

La plus grande force de Kurt Sutter dans ces cas-là est qu’il offre des twists un peu malsains à différents degrés qui ont tendance à faire plus leur effet que le sang qui coule. Cependant, il est difficile de perdre de vue que les membres de SAMCRO ne font que détruire ce qui les entoure – de près ou de loin ; à ce stade, tout sonne avant tout comme un prétexte pour justifier de prendre les armes et tirer.

Quand la série a commencé, le club était déjà sur une route illégale avec le trafic d’armes, mais il était animé par un esprit de fraternité qui s’est étiolé à force d’accumuler les cadavres et les conflits de pouvoir. Jax était un homme avec de bonnes intentions, et comme on dit « L’enfer est pavé de bonnes intentions ». Au moins, au départ, si on ne peut approuver les actes de violence, on pouvait comprendre ce qui se cachait derrière.

Aujourd’hui, je dois avouer être arrivée à un niveau où il y a de multiples décisions prises par les personnages qui m’apparaissent comme une sorte de surenchère pour les pousser à ne jamais voir la lumière. Dès que Jax a eu une opportunité, il a simplement dû prendre un détour pour telle ou telle raison au point d’en devenir sporadiquement antipathique. La saison 5 aura servi à démontrer en partie que, une fois en position de pouvoir, les choses sont bien plus complexes que quand on est simple observateur avec des idées plein la tête. L’exécution est difficile et les ambitions de Jax pour son club semblent quasiment impossibles à se réaliser parce qu’il tombe éternellement dans les mêmes pièges et s’impose même comme le membre le plus violent de SAMCRO.

Jax et ses amis passent une partie de leur temps à commettre des actes répréhensibles. Les saisons passent et cela s’accumule, les ennemis changeant saison après saison pour leur compliquer la vie. C’est là que l’univers de Sons of Anarchy devient encore plus sombre et tristement violent, car ceux qu’ils affrontent sont juste pires. Le nombre de personnages avec une conscience dans la série est limité et se compte sur les doigts d’une main. Actuellement, Nero en est une belle illustration, dans le sens où il avait réussi à se sortir d’une vie de gang pour se retrouver de nouveau entrainé dedans et voir finalement son monde être petit à petit détruit. Ce n’est pas total encore, mais il faut bien dire que quand ce dernier annonce vouloir s’éloigner, on ne peut qu’approuver. Mieux que cela, je souhaiterais qu’il prenne ses valises et qu’il s’enfuie tant qu’il le peut encore.

Difficile de ne pas penser que Sutter ne crée par ces « ignobles » adversaires pour forcer à soutenir le moins mauvais – soit les Sons. Dès qu’un représentant de la loi fait son apparition pour les faire tomber, il se révèle (un peu, beaucoup) tordu. Cela semble être un procédé narratif un peu douteux pour légitimer les actions des personnages, et pire que tout, cela limite le conflit moral qui devrait émerger du show.

Cela n’aide pas que les membres du club paraissent avoir toujours les mêmes motivations, n’ayant pas forcément évolué avec le temps. Pour certains, de toute façon, c’est presque juste une question de survie. Au moins, il y a une logique à voir les mêmes dynamiques se répéter par moment, vu que les membres de SAMCRO apparaissent pour beaucoup coincés et incapables de véritablement progresser ou poser les bonnes questions.

Pour autant, la rédemption est possible et ainsi, j’aime à croire que Sons of Anarchy peut rendre de nouveau Jax sympathique (pas Tara, j’ai abandonné). Si doucement, mais sûrement, Clay peut se reconstruire, il n’y a pas de raison que l’attachement que j’avais au départ pour Jax ne connaisse pas le même processus ; pour cela, il y a un certain travail à faire, à commencer par arrêter de tuer tout ce qui bouge pour soi-disant protéger le club ou le sortir du trafic d’armes. À ce stade, maintenant, ce ne sont plus que des prétextes qui empêchent le personnage d’aller quelque part – et une excuse pour avoir son quota de violence dans le show

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link