Fitzgerald Grant devrait regarder House of Cards

21 Oct 2015 à 15:36

Fitzgerald Grant de Scandal

On trouve dans les séries télévisées toutes sortes de présidents. The West Wing, par exemple, nous a offert une version particulièrement idéalisée de POTUS avec Josiah Bartlett. Pour un éventail particulièrement varié, on peut se tourner vers 24 qui a fait l’histoire à sa manière avec David Palmer, mais nous a aussi donné le très controversé (c’est peu dire) Charles Logan ainsi qu’Allison Taylor. La série de FOX est un parfait exemple dans le sens où elle nous montre le président en pleine crise où des décisions difficiles doivent être prises.

Le Président (des États-Unis) peut-être démocrate ou républicain, mais ce qui compte le plus est de déterminer si oui ou non il est bon à son travail. Il arrive que ce ne soit pas toujours le cas, il arrive qu’il s’agisse d’un homme corrompu jusqu’à la moelle, avec une vie de famille épanouie ou malheureuse. Il y a donc tous ses présidents, aussi différents que fascinants. Et il y a Fitzgerald Grant.

Alors que nous sommes maintenant à la saison 5 de Scandal, Fitzgerald Grant approche doucement de la fin de son deuxième mandat et l’Amérique ne peut que mieux s’en porter. On peut personnellement en vouloir à Olivia Pope et Cyrus Been pour avoir cru que Fitz était le Président dont le pays avait besoin. À travers leurs yeux, ce dernier est un génie politique. De là où je me trouve, il cache bien son jeu, le filou.

Fitzgerald Grant n’a pas vraiment à être un bon président. Le monde est peuplé de mauvais président. C’est une tragédie, nous sommes bien d’accord. Le problème dans le cas de Fitz est que l’on ne cesse de nous répéter qu’il est, justement, tout ce qu’il n’est pas. Cela devrait être suffisant pour nous convaincre, mais il n’en ressort qu’un énorme mensonge et une grosse part de déni pour l’entourage du président. Il est l’homme qui pouvait aider la nation, celui qui allait relever le pays et faire passer des lois improbables dans le monde de Scandal à rendre sûrement jaloux Barack Obama.

Est-ce que Barack Obama regarde Scandal ? Apparemment, non. Par contre, il regarde House of Cards et Fitzgerald Grant devrait faire de même. Ce ne serait pas du luxe qu’il s’inspire de Frank Underwood. On peut reprocher beaucoup de choses à ce dernier (à commencer par le fait que c’est un meurtrier), mais Frank est investi dans la fonction, il vénère le poste et considère qu’il faut en être digne. C’est aussi un président qui a voulu faire souffler le changement sur son pays et qui s’est heurté à de nombreuses résistances. Frank Underwood résume parfaitement la fonction du président dans la troisième saison lorsqu’il nous dit que ce n’est pas au sujet du pouvoir que l’on possède, mais de maintenir l’illusion du pouvoir.

Scandal gagnerait sans aucun doute à exploiter le sujet. Son président gagnerait à apprendre à naviguer dans les arcanes du pouvoir. Ce n’est pas tant que Fitz soit obnubilé par sa maitresse qui est problématique, mais plus la manière dont il est affaibli par cette relation en tant que président. Il a été utilisé, manipulé, poussé à lancer une guerre, a libéré une terroriste et j’en passe par amour. Tout ça pendant que l’on ne cessait pas de nous signifier à quel point cet homme est censé être un fin politicien. Tout ça malgré le fait qu’Olivia et sa femme Mellie sont celles qui ont pris les décisions les plus importantes depuis le début pour s’assurer qu’il occupe le Bureau ovale et puisse potentiellement laisser sa marque sur l’histoire américaine.

En bout de route, Fitzgerald Grant est obligé de nous rappeler qu’il est président, car bien peu de monde lui parle avec le respect que la fonction réclame. Il est naturel que le président possède des ennemis, la manière dont ces derniers s’affichent est bien plus gênante, nous montrant surtout que Fitz est un homme qui n’a pas su maintenir l’image du pouvoir que représente le Bureau ovale.

Après quasiment deux mandats, on peut donc clairement le dire : Fitzgerald Grant est l’un des pires présidents du petit écran. Il ne reste peut-être que 18 mois, mais il n’est pas encore trop tard. Après tout, il n’a pas à travailler pour les prochaines élections. Allez Fitz, lance Netflix pour intégrale House of Cards. C’est à Frank Underwood que ressemble un véritable manipulateur politicien.

Tags : Scandal House of Cards moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link