La minorité geek visible

15 Juin 2011 à 11:40

Il n’y aura pas eu de lobbying, de mouvements pour l’égalité des droits ou d’instauration de quotas, notre ami le geek s’est installé tout seul comme étant un membre à part entière des personnages à avoir traditionnellement dans le paysage audiovisuel américain.

Ce n’est finalement pas une surprise, car après la surmédiatisation de ce qui se présentait comme une sous-culture devant être assimilée à la masse – comme tant d’autres – il y a de ça quelques années, la culture geek s’est simplement installée dans notre quotidien, qu’on le veuille ou non, qu’on l’apprécie ou non. Dans l’univers de la série tv, le geek a été accueilli avec plaisir par les scénaristes qui voyaient en lui un nouveau moyen d’expression pour véhiculer aisément la cinquantaine de références annuelles à Star Wars qu’ils se sentent obligés d’introduire dans leur travail – je n’exagère presque pas, mais je généralise un peu quand même.

Le truc, c’est que le temps a passé et le geek, comme tout membre d’une culture assimilée, se doit à présent de se fondre dans le paysage pour illustrer le fait qu’il est juste comme tout le monde, même s’il est toujours représenté comme un outsider avec lequel on ne veut pas trop trainer, car il fait malgré tout un peu peur.

Pour arriver à l’intégrer au milieu des stéréotypes obligatoires, il semble qu’une solution a récemment été trouvée, et elle est de plus en plus utilisée. Pourquoi ne pas faire de la minorité raciale du casting le représentant des geeks ? Après tout, il y en a partout !

C’est ainsi que l’unique afro-américain d’une distribution devient le geek. Mais il n’est pas seul, l’indien ou l’arabe et même l’asiatique sont conviés à ce mélange d’étiquettes.

Par exemple, dans Breaking In, Alphonso McAuley se trouve à jouer le geek, en plus d’être l’afro-américain obligatoire. Le pire étant que Bret Harrison qui interprète un hacker, ne semble pas avoir la moindre notion de pop culture en lui au point qu’il n’a pas vu Harry Potter ou un autre film du genre (je n’ai pas pris de notes sur le sujet, j’aurais dû). C’est probablement qu’il se devait d’être le plus commun possible pour pouvoir avoir la fille.

Dans Fairly Legal, non seulement Baron Vaughn se retrouve obligé de s’appeler Leonardo, mais en plus, il apporte au travail sa collection d’action figures et dessine un comic book. Je suppose que c’est ce qu’il faut.

Dans Franklin & Bash, Kumail Nanjiani a la chance de ne pas jouer un docteur, étant donné son ethnicité, c’est presque une obligation. Pour compenser, il est le geek de service, car tout cabinet d’avocats qui se respecte en a un, apparemment.

C’est donc assez récent comme mouvement, mais ça semble se répandre de plus en plus. La faute à Community et à son personnage d’Abed ? Peut-être, peut-être pas. D’ailleurs, si ça se trouve, cette mode ne va pas prendre et la fusion entre les minorités raciales et la minorité geek n’aura pas lieu, même si elle a quelque chose de vraiment commode pour les scénaristes. A quand le retour du blanc obèse et inapte socialement qui vit dans la cave de ses parents ? Les clichés…

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link