La recommandation du jour : Once Upon a Time, ce soir sur M6

De temps à autre, oui, nous suivons ce qui est diffusé à la télévision française. C’est pour cela qu’aujourd’hui je ne passe pas à côté de l’opportunité qui m’est donnée pour recommander Once Upon a Time à ceux qui ne sont pas certains de vouloir la regarder.

M6 ne me paie pas pour cela, mais devrait penser à le faire, parce que je n’aime pas trop dire aux lecteurs de Critictoo de suivre les séries à coup de 3 épisodes en VF. Cela dit, c’est un moyen viable pour attirer des téléspectateurs vers un nouveau show. Du moins, c’est celui qui touche la plus grande part du public chez nous.

Quoi qu’il en soit, Once Upon a Time est une série fantastique qui nous entraine à Storybrooke, une petite ville où les habitants sont en réalité des personnages venant d’un monde féérique, celui des contes de fées. Cela dit, ils l’ignorent, car ils sont victimes d’une malédiction lancée par La Reine Noire, Régina. Quand Henry, le fils adoptif de celle-ci, quitte la ville pour retrouver sa mère biologique, Emma Swan, la malédiction va commencer à faiblir.

Emma s’installe alors à Storybrooke pour apprendre à connaitre son fils et elle deviendra rapidement une pièce importante de l’Histoire, étant celle qui – selon Henry – doit rendre leur vie aux habitants de la ville.

Je ne vais pas entrer dans les détails, car la première saison s’occupera de cette affaire de malédiction de long en large et en travers. En attendant, on passe du temps aux côtés de Blanche Neige, le Prince charmant, Le petit Chaperon rouge et plein d’autres, et ce, dans deux mondes à la fois. La série suit deux lignes temporelles, l’une de nos jours, l’autre dans le passé, dans l’univers magique où l’on découvre comment Blanche Neige rencontra son Prince et se retrouva à combattre la méchante Reine.

Même si tout ceci peut paraitre occasionnellement un peu gentillet, Once Upon a Time est une série relativement solide et réfléchie. Les scénaristes ont beaucoup d’idées et jouent avec les concepts bien connus des contes de fées pour bâtir leurs univers – des personnages aux endroits dans lesquels ils évoluent.

Le plus gros défaut de ce show se trouve surement dans sa qualité de production, car les effets spéciaux sont par moment vraiment risibles. C’est presque un détail dans le sens où ça n’enlève pas spécialement de plaisir au visionnage. Malgré tout, c’est souvent regrettable.

Quoi qu’il en soit, Once Upon a Time est une série qui a su me surprendre et elle m’a bien plus captivé que je ne l’aurais imaginé au commencement. Elle mérite vraiment de trouver son public en France.

Aller plus loin…

– Lire toutes les critiques d’épisodes de la série.
– Lire le bilan de la première saison.

Tags : Once Upon a Time m6 moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires