Fox vient d’annoncer commande de nouvelles séries et annulations. Ce n’est que le début. Comme tous les ans, nous voilà à la fin d’une saison, dans le cas précis de la saison 2010-2011.

Le temps passe vite, n’est-ce pas ? Par moment, c’est comme si nous n’étions encore qu’en janvier-février, à tenter de trouver une place dans le programme pour les dernières arrivées, ou à savoir quand telle ou telle série pourra être rattrapée. Un peu plus tôt, ce n’était que la pause de Noël, encore plus tôt, on croulait sous les inédits, avec la sensation que la reprise n’était pas si loin que cela. Et puis voilà, l’air de rien, on arrive encore à une fin de saison.

Sans trop entrer dans les détails – car il y aura un bilan Critictooien comme tous les ans -, cette saison 2010-2011 fut plutôt mitigée pour ma part. Peu de séries qui sortent du lot (il a fallu attendre mars pour Game of Thrones), encore un au revoir déchirant (Friday Night Lights), et tout le reste – du bon, du moins bon et du mauvais.

Signe qui ne trompe pas sur l’exaltation d’une saison, ou en tout cas sur la dernière ligne droite : l’envie de voir les derniers épisodes qui démange fortement. Fringe, qui s’est déjà terminée, entrait parfaitement dans cette catégorie. Avec son précédent épisode, Nikita (bonne surprise cette année) est fortement attendue sur ma télévision. D’une certaine façon, ces deux séries ont quelque chose en commun : elles savent prendre des risques et surprendre.

Pas aussi ambitieuse, Sera Gamble aura pris ses marques sur Supernatural cette saison, en restant dans l’esprit de la série. Pas vivement emportée tout au long de la saison, avoir orienté la conclusion sur Castiel me rend plus que pressée de découvrir ce que les deux derniers épisodes réservent.

CSI a su bien redorer son blason cette année, et même si le récent comportement de Ray Langston ne me séduit pas (pourquoi persiste-t-il à tomber dans le panneau ?), voilà une saison que j’ai appréciée et il n’y a pas de raison que cela change pour le dernier épisode. The Mentalist n’a pas forcément été au meilleur de sa forme dans sa première partie, mais comment résister à l’appel de Red John pour le final ?

En parallèle, il faut être honnête, certaines séries ne me manqueront pas, et pour aller plus loin, peu d’annulations me chagrineront cette année. C’est dommage pour la plus que sympathique Traffic Light (chacun possède à sa façon une série comme Traffic Light), mais ainsi va la vie !

Quoi qu’il en soit, les derniers épisodes sont là. Une nouvelle saison se termine (avec un tas de bilan à écrire !), pour laisser place à encore une autre.

Il fait déjà beau, annonciateur des saisons à rattraper (car je suis humaine), des séries d’été à visionner (Critictoo ne dort jamais), mais avant tout cela, restons sur le moment présent, ces fins de saisons tant attendues, l’excitation pour les nouveautés dont on ne sait rien, et tout ce qui nous rappelle à la fois que c’est du showbiz, mais qu’on aime ça !