Le dernier des Mad Men

19 Mai 2011 à 8:25

Arrivant avec son étiquette « Le livre culte qui a inspiré Mad Men », Le dernier des Mad Men, dans les coulisses de Madison Avenue est un livre de Jerry Della Femina qui est sorti en 1971 sous le titre original From Those Wonderful Folks Who Gave You Pearl Harbor. Réédité en anglais à l’occasion de la diffusion de la saison 4 de la série de Matthew Weiner, il arrive aujourd’hui en Français aux éditions Florent Massot (à qui l’on doit The Corner et Le Bro tout de Go).

Comme ce livre n’est pas récent, l’auteur nous offre une petite introduction afin de replacer le contexte de son écriture et pour faire un très léger parallèle avec la série Mad Men. Dire que cet ouvrage inspira Weiner dans la création de son show est probablement plus un argument marketing qu’autre chose, car il n’est pas nécessaire d’aller très loin dans la lecture pour se rendre compte que l’univers dans lequel Don Draper évolue est assez éloigné de la réalité que décrit Jerry Della Femina.

Della Femina n’est pas un grand auteur, du moins, pour ce type de format. Au départ, il n’est pas difficile d’imaginer qu’il s’est mis à écrire ce livre après avoir consommé un peu trop d’alcool et s’être énervé au sujet de quelques points qu’il ne tarde pas à exploiter. Dans un sens, il rappelle Roger Sterling et son « Sterling’s Gold ».

Jerry a commencé dans le métier par le bas de l’échelle et a monté les échelons jusqu’au point il a monté sa propre agence de publicité. Il a évolué dans la même branche que Don Draper, mais il n’a aucun rapport avec ce dernier.

Le point de départ du livre est qu’il en a marre des clichés sur le métier de publicitaire et qu’il est décidé à rétablir quelques vérités en racontant ce que lui a vécu. Il va donc expliquer qui fait quoi dans la pub, comment chaque branche fonctionne, et qui sont les personnes qui pratiquent chaque métier. Il classe souvent les gens en fonction de ce qu’il gagne par an et ne se gêne pas pour insulter du monde au passage (qu’il gagne plus ou moins que lui).

En tout cas, on arrive rapidement à replacer les employés de chez Sterling Cooper (Draper Pryce) dans chaque case, même si au final, il est évident que la série n’est pas réaliste sur la vision qu’elle nous renvoie des métiers, de la façon dont ils sont pratiqués et les évolutions qu’ils ont subies.

Le dernier des Mad Men retrace particulièrement les années 60, décrivant comment le milieu changea avec l’émergence d’une sorte de révolution dominée par un nouveau type d’agences qui volaient petit à petit les parts de marché détenues par les gros dinosaures. C’était une période où la créativité battait son plein et où les créatifs étaient juste des fous. De l’hystérique au drogué, en passant par le maniaque, l’introverti, le lunatique, et j’en oublie, aucun créatif n’était sain d’esprit. C’est au point où les chargés de clientèles évitaient que les clients les rencontrent de peur qu’ils s’enfuient en courant.

À côté de ça, il y avait donc les responsables de comptes qui vivaient dans la peur continuelle qu’un client important les quitte, ce qui leur ferait perdre leur travail. D’ailleurs, être renvoyé était plus que monnaie courante, c’était une grosse part du travail – jongler entre les jobs, s’endetter ou vivre comme un roi jusqu’à la ruine. L’industrie de la publicité était le paroxysme de la précarité, mais c’était la règle du jeu.

Jerry Della Femina raconte tout ce qu’il peut, s’appuyant sur du concret, avec les gens qu’ils fréquentaient et les campagnes qui ont véritablement existé. C’est là un problème du livre, car, aujourd’hui, les agences ont disparu et les campagnes sont trop vieilles pour qu’on puisse réellement apprécier les exemples choisis. Ce n’est pas handicapant pour la lecture, mais il est difficile de ne pas avoir quelques regrets.

Quoi qu’il en soit, Le dernier des Mad Men n’est pas un livre qui nous montre à quel point Mad Men est dans le vrai, mais c’est tout de même un compagnon des plus intéressant qui offre une vision franche et colorée d’un monde complètement dingue. On retrouve quand même régulièrement dans le récit des anecdotes qui rappellent des choses vues dans la série et bien connaitre celle-ci apporte d’ailleurs un plus indéniable pour apprécier les histoires et pour attiser la curiosité.

Jerry Della Femina n’a pas un style d’écriture franchement merveilleux, mais ce qu’il écrit ne peut que passionner l’amateur de Mad Men qui ne peut qu’apprendre des choses et ainsi mieux comprendre la série et surtout l’environnement dans lequel elle prend place.

Aller plus loin …

Titre : Le dernier des Mad Men
Auteur : Jerry della Femina
Éditeur: Florent Massot
Nb de pages : 360
Date de publication : 2011
Langue : Français
Prix : 19,95 €

Présentation : Rappelant vivement les allées et venues de Sterling Cooper (les nuits blanches, les déjeuners arrosés de trois martinis, le sexe sur les divans et, bien sûr, le travail de publicitaire), voici l’histoire de ce qu’a vraiment été Madison Avenue à la fin des années soixante. Jerry Della Femina a écrit ce témoignage croustillant et lucide sur le milieu de Madison Avenue pendant l’âge d’or de la publicité. Best-seller dans le monde entier dès sa publication, ce livre franc, irrévérencieux et hilarant est devenu un classique unique en son genre. Des années plus tard, il a inspiré la prestigieuse série Mad Men .

Vous pouvez vous procurer Le dernier des Mad Men chez Amazon.fr.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link