Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D. a besoin d’un super-héros

26 Oct 2013 à 11:21

Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D. - agent Phil Coulson

Suite au succès de ce qui est appelé « L’univers cinématographique Marvel », quelqu’un – chez Disney je suppose – a eu l’idée de poursuivre l’expansion sur le petit écran, qui est, disons-le, plus le territoire de DC comme Arrow nous le prouve actuellement.  C’est ainsi qu’en cette rentrée, ABC devait avoir pour mission de faire de Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D., une série développée par la famille Whedon, un hit. Cette dernière s’inscrit alors comme une prolongation de The Avengers avec l’agent Coulson revenu d’entre les morts pour être à la tête d’une équipe du S.H.I.E.L.D., la fameuse agence d’espionnage dirigée par Nick Fury.

Après 5 épisodes, on peut dire que Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D. n’est pas le succès escompté. Ce n’est en tout cas pas la série qui fait couler le plus d’encre (virtuelle) toutes les semaines ; elle a bénéficié d’un pilote à la qualité plus que médiocre qui a dû repousser plus d’un et qui s’est aussi fait éclipsé par des shows bien moins explosifs, mais plus prometteurs (Sleepy Hollow en tête, suivi par The Blacklist).

Le premier problème (et pas des moindres) du show est qu’il est justement rattaché à l’univers cinématographique qui, aussi rentable soit-il, ne peut pas être reproduit à la télévision. Si tous les films Marvel ne sont pas égaux en terme narratif ou technique, Agents of S.H.I.E.L.D. fait plus mal aux yeux qu’elle n’éblouit. Sa fadeur et ses plans de caméra sans énergie sont un obstacle important, surtout quand une grosse part du divertissement repose sur de l’action et à un certain degré, du m’as-tu-vu.

L’équipe de l’Agent Coulson semble être touche-à-tout, un assemblage de jeunes esprits aussi intelligents qu’immatures (Fitz et Simmons), accompagnés de deux agents de terrain efficace (Ward et May) et Skye, la hackeuse optionnelle qui occupe trop les devants. Les développements sont quasi inexistants pour certains et, à l’évidence Melinda May ne prend corps que par la performance de Ming-Na Wen qui réussit avec brio à rendre son personnage plus fascinant que quasiment tous les autres en étant juste là. C’est admirable au vu du matériel qu’on lui fournit. Elle, ainsi que Coulson, mériterait donc, d’être approfondie de façon plus pertinente.

Car, l’un des autres gros problèmes de Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D. est sans aucun doute le fait qu’après 5 épisodes, elle n’a rien démontré d’autre que sa volonté de délivrer de l’action plus ou moins convaincante. Petit à petit, elle intègre des menaces aux noms discutables (The Rising Tide ! Project Centipede !) et aux intentions plus ou moins abstraites, mais peine, à l’exception de Skye, à vouloir consacrer un minimum de temps aux autres personnages. Même avec cette dernière, les scénaristes trouvent le moyen d’éviter d’aller trop se frotter à des thèmes plus poussés – à l’image du débat rébarbatif sur la liberté d’information dans le dernier épisode qui ne mène nulle part.

Ainsi, si le pilote laissait présager une réflexion sur l’humain ordinaire devenant extraordinaire ou devant juste vivre dans un monde étrange où l’existence des Dieux et des Aliens a été confirmée, tout cela ne ressort pas.

Jusque-là, tout a été fait pour nous rappeler la bataille de New York (vous savez, les aliens et tout ça tout ça), rendant impossible de faire l’impasse sur le fait que oui, Agents of S.H.I.E.L.D. est une extension de The Avengers. D’autres références ont été insérées par-ci par-là, ayant pour malheureux effet de susciter une attente que la série ne semble pas vouloir remplir. La plus importante est sans aucun doute le fait que les films reposent tous sur un super-héros, or il n’y en a pas dans le show. Ne vivons-nous pas dans un monde avec un milliardaire qui vole en costume et Captain America ? Heureusement qu’on nous le répète, car les gadgets et autres organisations ou personnes mal intentionnées ne signifient pas pour autant que c’est le cas. Ce n’est pourtant pas la faute à un large catalogue Marvel bien rempli de figures secondaires, voire tertiaires, qui ne doivent attendre que cela. Mais non ! Ils ne peuvent décemment pas tous les garder pour les prochains films, il y en a sûrement un qui pourrait être là de temps à autre. Au lieu de cela, il y a un mystère autour de la résurrection de Coulson qui n’est pas suffisamment alimenté pour daigner m’intéresser et des missions en tous genres.

On ne peut pas non plus dire que beaucoup de temps ait été pris pour expliquer ou crédibiliser les actions du S.H.I.E.L.D, la pire agence d’espionnage qui doit exister. Leur logo est partout, ils ne sont pas discrets pour un sou, et financièrement, cela m’apparait comme un véritable gouffre. Si super-vilain bien identifiable il y avait, je ne pense pas qu’il serait compliqué pour lui de localiser Coulson et ses amis.

Le super héros étant aux abonnés absents, il ne reste plus qu’à l’agent Coulson et à Melinda May de trouver un moyen de sauver Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D.  de ce qu’elle semble être – soit une série sans grande saveur à l’heure actuelle. Il y a toujours la possibilité que cela change, que le monde superhéroïque du cinéma finisse par prendre corps sur le petit écran et que les agents du S.H.I.E.L.D les croisent dans les rues de New York et d’ailleurs et que leurs missions deviennent plus complexes et moralement plus ambigües. En attendant, j’ai ma pile de comic books et un divertissement plus ou moins efficace sur grand écran…

 

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link