On ne peut plus passer outre l’abondance de séries, comme nous le rappelle chaque bilan de saison

22 Juil 2015 à 15:25

Séries télévisées

Pour la troisième année consécutive, Tom Witwicky chez Small Things a publié un bilan collectif de la saison passée en compagnie de sériephiles du web. Pour la première année, Critictoo s’y trouvait avec Fabien ayant participé à cette édition. Comme le dit Tom sur son site : « Le principe est simple, une quinzaine de sériephiles notent sur 20 les saisons 2014/2015 de leurs séries. ».

Après cela, on pourrait penser qu’il suffit juste de recouper les informations pour en tirer un bilan comme d’ailleurs tente de le faire Tom du mieux qu’il le peut. Le fait est que l’exercice met aussi en valeur quelque chose qui touche tous les amateurs de séries de manière plus ou moins importante : la quantité astronomique de séries maintenant produites et accessibles à tous.

Bien entendu, le bilan est tourné vers les États-Unis qui produit plus de 350 séries par an. La France et le Royaume-Uni y sont aussi représentés et n’oublions pas, qu’à côté, chaque participant doit sûrement s’aventurer ailleurs (le Canada est présent avec Orphan Black) – de l’Asie aux pays nordiques – en fonction de ses goûts.

Il fut un temps où je regardais tous les pilotes de la saison américaine, à possiblement une ou deux exceptions près si BET ou TBS lançaient une nouveauté. À force que la production augmente, je me suis éloignée de cela et nous sommes arrivés à un niveau où certains pilotes ne sont même plus couverts sur le site – récemment, on peut penser à Impastor.

Au début, passer outre un pilote ne m’était pas naturel. Après tout, je me suis lancé dans plus d’une série grâce à cela que je n’aurais peut-être pas regardé autrement. Seulement, il devient difficile de suivre les shows que l’on a déjà envie de suivre au point que consacrer du temps à une nouveauté n’est pas toujours possible.

Pour le coup, je me fais plus sélective avant même que l’épisode pilote arrive. Certains passeront sous mes yeux quoiqu’il arrive, je donne leur chance à d’autres même avec un intérêt moins important. Seulement, si c’est un genre où j’ai une moindre affinité ou qui survit peu sur ma télévision en général, je ne me lance plus comme avant dedans.

Ce bilan collectif met ainsi en valeur à la fois la richesse de la série télévisée qui n’est pas dans un quelconque Âge d’Or, mais dans un Âge d’Argent ou de Bronze où le niveau de production a monté pour nous donner plus de bons shows (les grandes séries sont toujours des perles qui ne sont pas nombreuses) et ainsi plus de choses à regarder. Il met aussi en avant la diversité des sériephiles qui font face à un buffet de séries qui ne fait que s’allonger et l’incapacité de tout tester.

Pendant trop longtemps (et malheureusement encore à l’occasion), des articles ont vu le jour pour parler de la série télévisée comme s’il s’agissait d’un étrange phénomène de mode ou d’une addiction qui est maintenant alimentée par le binge-watching. Comme toute forme d’art, la série télévisée est surtout une industrie qui profite de son mode de narration et de son accessibilité pour toucher les gens de manière différente. Elle a gagné en force grâce à cela, attirant des créatifs ayant envie de raconter leur histoire selon ce format. Loin de cette idée stupide de mode passagère, la série est un art qui représente notre époque autant dans ce qu’elle raconte que dans notre façon de regarder et de communiquer autour.

Une histoire bien racontée vaudra toujours plus qu’une mal racontée, qu’importe son format. Et il n’y a aujourd’hui que l’embarras du choix.

Tags : Impastor Sériephiles moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link