Petit retour sur Whitney, l’autre comédie de Whitney Cummings

Comédie de NBC arrivée à l’automne 2011, Whitney nous vient de la comédienne Whitney Cummings qui nous parle donc de Whitney, d’Alex, son petit-ami depuis 3 ans, et de leurs amis Lily, Neal, Roxanne et Mark. Tout ceci est assez standard, alors notons que l’une des thématiques majeures est le mariage, ou plutôt, le non-mariage et sa place dans la société américaine moderne – et ce n’est pas aussi profond que ça sonne.

Depuis son lancement, Whitney reçoit des critiques sévères et, ayant apprécié le pilote, je me suis dit que j’allais lui donner sa chance, histoire de voir si toutes les horreurs qu’on lui attribue sont bien méritées.

Premier constat, Whitney est techniquement d’assez bonne facture dans le genre sitcom multi-caméra enregistrée devant un public. Il semble que le consensus dans le milieu aujourd’hui est que le format n’a plus rien à offrir, il serait complètement enterré par le single-caméra. Je ne suis pas vraiment d’accord, car j’ai tendance à les percevoir comme étant deux styles de comédies différents qui peuvent coexister. Malgré ça, les critiques US paraissent haïr la série parce qu’en plus d’être multi-caméra, elle est sur NBC, la chaine qui fait du single-caméra que personne ne regarde si ça ne s’appelle pas The Office. Tout le problème m’échappe complètement, je dois l’avouer. De plus, en tant que sériephile, j’apprécie qu’il y ait régulièrement des dialogues à double-sens qui font référence aux classiques du genre, ce qui me fait particulièrement rire et me fait penser qu’il y a chez les scénaristes un certain respect pour le format.

Bref, Whitney a un plus gros souci encore : Whitney Cummings. Elle s’est fait un nom dans le stand-up en n’étant pas des plus légères, mais en faisant rire. Le succès aidant, elle se retrouve dans le business de la comédie sur petit écran et nous donne alors 2 Broke Girls et Whitney – la première est un carton critiqué pour son racisme et pour d’autres choses, personnellement, je ne suis pas très réceptif. Et donc, les critiques n’aiment pas vraiment Whitney Cummings, mais personne ne semble vouloir pointé du doigt qu’elle n’est pas très bonne actrice – un trait particulier des comédiens faisant du stand-up, mais en général, ça s’améliore avec le temps, demandez à Louis C.K.

Bref, tout ceci n’explique pas vraiment pourquoi Whitney est tant haïe. La réponse aurait dû se situer dans les épisodes eux-mêmes, mais je dois être la cible du show, car je trouve que c’est plutôt décent dans le genre.

Ce que j’apprécie le plus dans la série, c’est Chris D’Elia. Il est aussi un comédien qui fait dans le stand up et qui roule sa bosse dans le milieu depuis pas mal de temps. Récemment, il était particulièrement excellent dans son rôle de sympathique pédophile dans Workaholics (il faut l’avoir vu, c’est trop long à expliquer). Il était aussi dans Glory Daze, mais je ne m’en souviens pas, je n’ai regardé que le pilote que j’ai rapidement essayé d’oublier. Peu importe, maintenant, il est Alex, le petit-ami de Whitney qui la supporte depuis trois ans, même s’il sait qu’elle est un peu folle et très névrosée. D’Elia a un timing comique excellent et un sens de l’improvisation infaillible. C’est d’ailleurs un petit quelque chose que j’aime dans la série, le fait que les acteurs tentent plus de se faire rire que de forcer le public à rire d’eux. Cela se voit parfois un peu trop par moment, mais puisque le casting fonctionne assez bien, ça renforce la cohésion du groupe.

Au niveau des personnages, il faut attendre un peu, mais ils arrivent tous à être suffisamment développés pour dépasser l’obligatoire caricature qui les définit au départ. Même Roxanne, la récente divorcée qui boit un peu trop parvient à être plus nuancée.

Pour finir, côté humour, Whitney sait être vulgaire (ce qui semble être le principal reproche), mais je ne m’en suis pas vraiment rendu compte. Peut-être qu’avec Two and a Half Men qui est toujours diffusée, je suis indulgent sur ce point particulier. À moins que je ne sois simplement blasé.

Bref, Whitney est une comédie sympathique qui parle d’amis qui se soucient de leur vie de couple, de leur travail, de leur famille et d’autres choses du quotidien. C’est standard, mais efficace, et ça me fait vraiment rire sans trop forcer. Par contre, c’est vrai que les premiers épisodes souffrent d’un manque certain de subtilité dans l’introduction des thématiques explorées et que Whitney est parfois plus lourde que d’habitude en ressassant inutilement ses névroses. Enfin, je reprocherais également le côté pathos très mal maitrisé qui fait surface de temps à autre, montrant que Whitney Cummings a réellement besoin de s’améliorer en tant qu’actrice.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link